AccueilPublicationsInternationalisme (1945-1952)
Dernière mise à jour :
mardi 26 mars 2019
   
Brèves
« Lutte de Classe » (GLAT) - Série complète !
samedi 27 octobre
La couverture chronologique de la revue du GLAT, Lutte de Classe, a été considérablement étendue (premier numéro de mars 1964) et comprend maintenant un renvoi sur une version numérisée des 128 numéros !
Cahiers du Communisme de Conseils - Série complète !
vendredi 26 octobre
Les trois numéros manquant (1, 2 & 5) sont maintenant disponibles dans les sommaires de la revue des Cahiers du Communisme de Conseils. Que les volontaires pour les transcriptions n’hésitent pas à se signaler... En attendant, bonne lecture !
Premiers scans des Cahiers du Communisme de Conseil
dimanche 5 août
Neuf des douze numéros de la revue des Cahiers du Communisme de Conseil (1968-1972) sont maintenant accessible en version numérique au travers du sommaire général.
Derniers numéros de la revue Communisme
dimanche 5 août
Les numéros 6, 8, 9 et 15 qui manquaient jusque là ont été ajoutés au sommaire général de la revue « Communisme » (1937-1939). Bonnes lectures !
Mise à jour sommaires GLAT
samedi 11 février
Le sommaire général de la revue du GLAT, Lutte de Classe vient d’être encore étendu. Merci de signaler manques ou corrections.
Sur le Web
Controverses
Revue publiée par le Forum de la Gauche Communiste Internationaliste : C’est pour contribuer à déblayer la voie vers la clarification et le regroupement sur des bases théoriques, politiques et organisationnelles saines que Controverses a vu le jour. En d’autres termes, tout en tenant compte du changement de période qui n’est plus au reflux mais à la reprise historique des combats de classes, notre objectif essentiel est de reprendre ce qui était le souci de Bilan mais qu’il n’a pu mener complètement à bien compte-tenu des conditions d’alors : « ...une critique intense qui visait à rétablir les notions du marxisme dans tous les domaines de la connaissance, de l’économie, de la tactique, de l’organisation », et ce sans « aucun dogme », sans « aucun interdit non plus qu’aucun ostracisme », et « par le souci de déterminer une saine polémique politique ». Ceci est plus que jamais indispensable afin de réussir un nouvel « Octobre 17 » sous peine de se retrouver comme ces « vieux bolcheviks ... qui répètent stupidement une formule apprise par cœur, au lieu d’étudier ce qu’il y avait d’original dans la réalité nouvelle. (extrait de l’éditorial du n°1)
Gavroche - La revue
Le premier numéro de la revue trimestrielle Gavroche est sorti en décembre 1981. Il prenait la suite du Peuple français, belle aventure éditoriale des années soixante-dix. Depuis plus de 20 ans, la revue s’attache à la retranscription des fêtes, des travaux, des luttes et des joies du principal acteur de l’histoire : le peuple. Gavroche fait aussi resurgir des événements jusque-là ignorés ou passés volontairement sous silence.
L’Echo de la Fabrique
Le journal des chefs d’ateliers et ouvriers de la soie à Lyon, hebdomadaire phare de la presse ouvrière, paraît d’octobre 1831 à mai 1834. Ce site en donne à lire l’intégrale des articles, suite à un remarquable travail empreint d’une grande rigueur scientifique. Indispensable pour l’étude des insurrections des canuts de 1831 et 1834.
La Révolution prolétarienne
Revue fondée par Pierre Monatte en 1925. Le site publie un grand nombre d’articles de la période "historique". La publication se poursuit...
La Bataille socialiste
Site de ressources documentaires sur le patrimoine socialiste. Suit l’actualité des parutions, publie certains articles en ligne et propose des documents concernant le mouvement ouvrier de la première moitié du XXe siècle principalement.
INTER 01e : Extrait de la résolution sur les tâches syndicales
Janvier 1945
5 octobre 2007 par inter

Notre plateforme syndicale :

  1. Prise de position contre la guerre impérialiste.
  2. Lutte contre l’inféodation du syndicat à l’État (Charte d’Amiens).
  3. Lutte contre le chômage : réouverture des usines fermées, relèvement des allocations par rapport à la hausse du coût de la vie ; au travers de notre presse, explication de l’impossibilité pour la bourgeoisie de résoudre ce problème et de la solution révolutionnaire du chômage.
  4. Prise de position contre toutes les formes, camouflées ou non, de collaboration de classes : comités de gestion, commissions mixtes, etc.
  5. Améliorations des conditions de vie des ouvriers ; relèvement des salaires par rapport au coût de la vie et dénonciation de la politique de hausse des prix ; augmentation des rations alimentaires des travailleurs ; même salaire pour les femmes que pour les hommes : travail égal, salaire égal.
  6. Montrer le vrai caractère des nationalisations, substitution de l’État capitaliste au capitaliste individuel, c’est-à-dire remplacement par un patron plus puissant de l’ancien patron relativement isolé.
  7. Indépendance complète des syndicats vis-à-vis de l’État ; défense des méthodes directes de lutte sans ingérence des autorités bourgeoises.
  8. Comités d’usine élus démocratiquement à la place des anciens délégués recevant seulement les cotisations, hommes de confiance, etc.
  9. Les syndicats ne doivent pas appuyer des organismes tels que les Milices Patriotiques qui ne défendent pas les intérêts du prolétariat.
  10. Contre la formation de syndicats spéciaux pour les travailleurs étrangers ; tous les travailleurs sans distinction d’âge, de sexe ou de nationalité dans les mêmes syndicats et avec des droits égaux.
  11. Lutter, dans la limite permise par les conditions de répression idéologique et physique imposées par le gouvernement et ses valets, les dirigeants syndicaux, pour la liberté de constitution des fractions politiques dans les syndicats.

Les militants de la GCF ne peuvent accepter des postes responsables que dans les organes de base élus directement par les ouvriers et en aucun cas dans les organes de direction élus au second degré ; ceci, bien entendu, dans le cas où la politique des fractions syndicales communistes est minoritaire.