AccueilBibliothèqueFonds MC
Dernière mise à jour :
lundi 5 novembre 2018
   
Brèves
Mardi 21 mai - La Revue Z à Terra Nova
lundi 20 mai
Mardi 21 mai 2013 à 19h, rencontre à la Librairie Terra Nova de Toulouse avec l’équipe de la revue Z à l’occasion de la parution du dernier numéro Thessalonique & Grèce, aux éditions Agone. Après une enquête collective au nord de la Grèce, la revue Z viendra présenter son dernier numéro : Thessalonique dans la dépression européenne. Bricolages quotidiens et résistances insolvables.
Groupe de Liaison pour l’Action des Travailleurs
lundi 6 février
Le sommaire des articles de la revue Lutte de classe, publiée par le GLAT, a été largement augmenté, notamment sur la période 1971-1975. Pour tous les numéros listé, une version PDF est maintenant accessible en ligne. Bonnes lectures !
Mise à jour du catalogue du fonds documentaire
jeudi 1er septembre
Une nouvelle version mise à jour du Catalogue du Fonds Documentaire Smolny, très largement étendue (une vingtaine d’entrées supplémentaires) est en ligne ce jeudi 1er septembre 2011. Merci aux contributeurs. D’autres titres à suivre...
Ouverture des archives numériques du CERMTRI
lundi 15 août
Le CERMTRI a décidé de créer une bibliothèque numérique avec l’objectif de numériser le maximum de ses archives et de ses collections. Pour démarrer : La revue « Bulletin Communiste » (1920-1933) ; le journal « La Vérité » (1957-1958) ; la revue des « Cahiers du mouvement ouvrier » (2002-2011). Soit déjà 428 documents ce qui représente 6395 pages. Bravo pour cette excellente initiative !
Sur le Web
[infokiosques.net]
Nous nous auto-organisons et nous montons un infokiosque, une sorte de librairie alternative, indépendante. Nous discutons des publications, brochures, zines et autres textes épars qui nous semblent intéressants ou carrément nécessaires de diffuser autour de nous. Nous les rassemblons dans cet infokiosque, constituons ainsi nos ressources d’informations, et les ouvrons au maximum de gens. Nous ne sommes pas les troupes d’un parti politique, ni les citoyen-ne-s réformateurices de nos pseudo-démocraties, nous sommes des individus solidaires, qui construisons des réseaux autonomes, qui mettons nos forces et nos finesses en commun pour changer la vie et le monde.
La dictature du mental Bruxelles : programme d'Acrata en novembre 2018 São Paulo (Brésil) : 9e salon anarchiste, le dimanche 18 novembre 2018 Montreuil (93) : ouverture de l'Épinoche, l'infokiosque du squat de l'Écharde Medellín (Colombie) : 6e feria anarchiste des livres et publications anarchistes, les 1er et 2 décembre 2018
Bibliolib
Catalogue de textes d’origine libertaire ou anarchiste, sans habillage particulier (pas de commentaire, d’édition critique, de note). Les textes bruts donc avec une liste d’auteurs qui commence à être significative. Un bon point d’entrée donc pour ceux qui savent à l’avance ce qu’ils cherchent. Attention : ce site s’est fait subtilisé sa précédente adresse par un site pornographique. Notre propre lien a donc été incorrect quelque temps. Nous en sommes désolé.
Pelloutier.net
Sur l’histoire du syndicalisme révolutionnaire et de l’anarcho-syndicalisme, avec des études, documents et synthèses intéressantes sur Pelloutier, Monatte, La Vie Ouvrière (1909-1914) et sur les mouvements syndicalistes en France, Europe, USA...
Balance
Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier international et de la Guerre d’Espagne. Nombreux articles en espagnol. Textes de Bordiga, entre autres.
Classiques des sciences sociales
Une bibliothèque numérique entièrement réalisée par des bénévoles, fondée et dirigée par Jean-Marie Tremblay, sociologue. Comprend de très nombreuses oeuvres du domaine public. La section des "auteurs classiques", en particulier, est une véritable mine, où l’on trouve Bebel, Bordiga, Boukharine, Engels, Fourier, Gramsci, Kautsky, Labriola, Lafargue, Lukacs, Luxemburg, Marx, Trotsky et bien d’autres.
Tract internationaliste
Gauche Communiste de France - Août 1944
17 janvier 2008 par eric

Présentation :

Alors que les F.F.I. appellent à la mobilisation le 18 août 1944, les quelques éléments regroupés dans la Fraction Française de la Gauche Communiste Internationale, collent sur les murs quelques exemplaires de ce tract internationaliste copié au papier carbone. Pour en comprendre la teneur, il faut le relier à la fois au contexte historique et aux positions politiques du groupe. Ce groupe se relie politiquement (et physiquement pour certains membres) à la Gauche Communiste d’Italie, dont il reprend les positions fondamentales. La reprise de luttes massives de la classe ouvrière en Italie du Nord en 1943 (il y aura des mouvements encore en 1944), laisse croire à une inflexion du cours historique dans le sens d’une perspective révolutionnaire. C’est une très lourde surestimation des potentialités de la période. La classe ouvrière est très largement et très durablement embrigadée par l’idéologie bourgeoise, en particulier l’antifascisme. Mais les précédents exemples historiques, 1870-1871 (Guerre Franco-Allemande et Commune de Paris), 1904-1905 (Guerre Russo-Japonaise et première révolution russe) et surtout 1914-1917-1918 (Guerre mondiale et révolutions bolchevique et allemande) pèsent très lourd dans le sens de croire qu’une fois encore la dynamique révolutionnaire surgira de la guerre. De là les appels à former des "comités d’action" pour étendre la lutte de classe, à l’exemple de l’Italie. De là aussi, l’idée d’une poursuite indéfinie de la guerre... pour "lutter contre le chômage", alors que les Alliés poursuivent une guerre d’anéantissement du camp nazi et la liquidation de toute possibilité de réaction de la classe ouvrière allemande. Mais là ne tient pas l’essentiel de ce document : il est dans la réaffirmation dans un contexte incroyablement difficile et dangereux, de la solidarité internationale du prolétariat, vacillante lumière pour préserver l’avenir de l’humanité dans un monde qui paraît livré au chaos et aux ténèbres.

E.S.


Transcription :

OUVRIERS !

Les troupes anglo-américaines viennent remplacer le GENDARME ALLEMAND dans l’œuvre de répression de la classe ouvrière et de sa réintégration à la guerre impérialiste.

La RÉSISTANCE vous pousse à l’insurrection, mais sous sa direction et pour des buts capitalistes.
Le PARTI COMMUNISTE abandonnant la cause du prolétariat a sombré dans un patriotisme funeste à la classe ouvrière.

Plus que jamais, votre arme demeure la LUTTE DE CLASSE sans considérations de frontières et de nations.
Plus que jamais votre place n’est à côté, ni du fascisme, ni de la démocratie bourgeoise.
Plus que jamais le capitalisme ANGLO-AMÉRICAIN, RUSSE ET ALLEMAND SONT LES EXPLOITEURS DE LA CLASSE OUVRIERE.

La grève qui s’est déclenchée a été provoquée par LA BOURGEOISIE et pour SES INTÉRÊTS.
Demain pour lutter contre le chômage qu’elle ne peut résoudre, vous serez MOBILISÉS ET ENVOYÉS SUR LE FRONT IMPÉRIALISTE.

OUVRIERS !

Ne répondez pas à l’insurrection qui se fera avec votre sang pour le plus grand bien du capitalisme international.
Agissez en tant que prolétaires et non en tant que Français revanchard.
Refusez vous à être réintégrés dans la guerre impérialiste.

OUVRIERS !

Organisez vos comités d’action et quand les conditions le permettront, vous suivrez l’exemple des ouvriers italiens.

LE CAPITALISME INTERNATIONAL NE PEUT PLUS VIVRE QUE DANS LA GUERRE.

LES ARMÉES ANGLO-AMÉRICAINES VOUS LE FERONT COMPRENDRE COMME VOUS L’A FAIT SENTIR L’ARMÉE ALLEMANDE !

VOUS NE SORTIREZ DE LA GUERRE IMPÉRIALISTE QUE PAR LA GUERRE CIVILE !

PROLÉTARIAT CONTRE CAPITALISME !

GAUCHE COMMUNISTE FRANÇAISE (AOUT 1944)


Nature du document : tract A4
Auteur : Gauche Communiste de France
Date : Août 1944
Numérisation : TIFF, PNG
Format : 4981 x 6380 / 11,4 Mo



Sur le site :

— publications : Bilan, L’Étincelle et Internationalisme ;

— notices : Marc Chirik ;

— mots-clés : Gauche Communiste d’Italie, Gauche Communiste de France ;