SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
1859-12-11 : Friedrich Engels à Karl Marx
Contre Heinrich Beta - Parution de « L’Origine des espèces » de Darwin
[20 avril 2009] : par eric

Manchester, le 11 ou 12 décembre 1859

Cher Maure,

Ci-joint Post Office Order [1] de 5 £ payable à Camden Town. Ce Beta [2] est la plus grande crapule que j’aie jamais rencontrée. Son article ordurier [3] m’a mis dans une fureur noire. Malheureusement ce type est déjà tellement boiteux qu’il est difficile de le rendre encore plus tordu qu’il n’est : il faudra bien pourtant que je me venge un jour personnellement de ce chien. Cependant, c’est quand même une satisfaction de voir que Kinkel [4], cette belle âme, ne peut s’empêcher de voir en ce cochon-là son alter ego. Combien de taupes impotentes parvenues par la natural selection de Darwin au plus haut degré d’adaptation à la vie dans le fumier et ayant choisi la merde pour élément de vie faut-il donc avant qu’un seul Bettziech puisse être engendré. Les abjects mensonges et les malfaisances d’un impuissant, voilà à quoi recourt la mauvaise conscience de ce tartuffe de Kinkel pour ne pas perdre la face. Let us get these fellows once face to face again[Que nous amenions un jour de nouveau ces gaillards à s’affronter] et tu verras ce que ferons ces crapules.

Au demeurant, ce Darwin, que je suis en train de lire, est tout à fait sensationnel. Il y avait encore un côté par lequel la téléologie n’avait pas été démolie : c’est maintenant chose faite. En outre, on n’avait jamais fait une tentative d’une telle envergure pour démontrer qu’il y a un développement historique dans la nature, du moins jamais avec un pareil bonheur. Bien sûr, il faut prendre son parti d’une certaine lourdeur bien anglaise dans la méthode.

Salue bien cordialement ta femme et tes enfants.

Ton F.E.


Source :

— Marx-Engels, Correspondance - t. 5, traduit sous la responsabilité de Gilbert Badia et Jean Mortier, Paris, Éditions Sociales, 1975, p. 445 ; notes additionnelles : E.S. pour Smolny ;

[1] Mandat postal. Engels aidait régulièrement la famille de son ami Marx qui se trouvait dans de très grandes difficultés financières.

[2] Heinrich BETA est le pseudonyme de BETTZIECH, journaliste allemand émigré lui-aussi à Londres où il est le correspondant du journal Gartenlaube.

[3] Dans le numéro 43 du Gartenlaube, paraissant à Leipzig. Cf. Lettre de Marx à Engels en date du 19 novembre 1859 pour le détail de cette affaire. Les tensions au sein de l’émigration allemande sont nombreuses à cette époque de repli des forces révolutionnaires. Marx en particulier, est alors en butte aux agissements de Karl Vogt.

[4] Gottfried KINKEL (1815-1882), poète et publiciste allemand, émigré à Londres.