SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
2009 : Premier album du groupe « Rosa Luxemburg »
Sorti le lundi 20 avril 2009
[12 juillet 2009] : par eric

Présentation Smolny :

La chose est suffisamment rare pour être mentionnée : un groupe de rock français affiche clairement la couleur (le rouge en l’occurrence) en se donnant le nom de la célèbre révolutionnaire allemande et sort un premier album sous le même titre. Pochette en copie de vieille édition (genre Maspero, très réussie), titres et paroles ne laissent pas de place à l’ambiguïté. Les musiciens confessent un faible pour Dream Theater. Ce style de rock au kilomètre a toujours un peu de difficulté à fondre les paroles dans le flux échevelé des guitares. Le groupe « Rosa Luxemburg » s’en sort plutôt bien de ce point de vue, même si on peut toujours chipoter et trouver quelques faiblesses ou maladresses de-ci de-là, mais l’enthousiasme et la sincérité du projet emportent tout, avec en plus de vraies réussites comme les deux chansons « Dans tes yeux » et « J’étais, je suis, je serai », cette dernière reprenant très largement des extraits du dernier article de Rosa Luxemburg.

Voici la présentation (assez peu modeste au demeurant) par l’éditeur Spartakus Musique de cette nouvelle parution : « Le premier album du groupe alterne les chansons courtes et incisives avec des morceaux épiques. Entre mélodies accrocheuses et prouesses techniques, le groupe consacre les 8 chansons du Chapitre I : Révolutions à l’histoire de la vie de Rosa Luxemburg. Le Chapitre II : Avancer vers demain, montre le côté progressif du groupe. »

Bonne route à ce nouveau groupe ! À suivre...

E.S.


Plages :

-  CHAPITRE I : RÉVOLUTIONS

  • Ouverture 1871
  • Rosa
  • Barricade
  • Le frisson des anges
  • Spartakus
  • La commune de Berlin
  • Dans tes yeux
  • J’étais, je suis, je serai

-  CHAPITRE II : AVANCER VERS DEMAIN

  • L’attente hâtive
  • L’architecte
  • Nos âmes perdues
  • Le changement

Dans tes yeux :

Dans tes mains
Je lis les lignes de ton destin
Et ton absence

Dans tes mains
Il y a les luttes de demain
et le silence

C’est l’histoire que tu racontes
C’est ta mémoire
Qui emporte les voix qui montent
Et tes espoirs

Dans tes yeux
Ce sont nos larmes qui coulent
Et la douleur

Dans tes yeux
Tes camarades s’écroulent
Et l’avenir meurt

C’est l’Histoire qui te contrôle
Grande et dérisoire
Elle engloutit le sang du peuple
Et le grand soir

(Paroles et Musique : Minouche)


J’étais, je suis, je serai :

L’ordre règne à Berlin
Il est bâti sur le sable
Attendez demain
Se relèveront les barricades

Au nom du prolétariat
Elle se dressera avec fracas
Elle proclamera
Pour votre plus grand effroi

J’étais, je suis et je serai
La révolution
J’étais, je suis et je serai
La révolution

Je marche sur vos têtes
Debout sur vos couronnes
Devant le peuple qui grogne
Attendant la tempête

Le soleil et la liberté
Vont tout bouleverser
Écoutez monter la fronde
C’est la foule qui gronde

La résistance violente
Nous mettra à genoux
Dans la lutte et la tourmente
Mais on ira jusqu’au bout

J’étais, je suis et je serai
La révolution
J’étais, je suis et je serai
La révolution

Plongés dans l’obscurité
On a tout oublié
Ceux qui choisissent à notre place
Volent nos libertés
Ils verront la mort en face
Pour nous délivrer

Je marche sur vos têtes
Debout sur vos couronnes
Devant le peuple qui grogne
Attendant la tempête

Le soleil et la liberté
Vont tout bouleverser
Écoutez monter la fronde
C’est la foule qui gronde

J’étais, je suis et je serai
La révolution
J’étais, je suis et je serai
La révolution

(Paroles : Minouche - Musique : Pipo)


Sur la toile :

— Le site du groupe rosaluxemburg.com ;

— Le site de l’éditeur Spartakus Musique ;