SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
LÉNINE (1918) : Additif au décret du Conseil des Commissaires du Peuple « La Patrie socialiste est en danger ! »
Écrit le 22 ou 23 février 1918, publié pour la première fois en 1927
[14 août 2011] : par eric

Pour la bonne et stricte exécution du décret du Conseil des commissaires du peuple en date du 21 février, il est arrêté ce qui suit :

1. Tout ouvrier ayant fourni ses huit heures de travail est tenu de travailler trois heures par jour (ou quatre heures et demie avec repos un jour sur trois) pour l’armée ou l’administration.

2. Toute personne appartenant à la classe riche ou aux catégories aisées de la population (revenu de 500 roubles ou plus par mois ou possession de 1 500 roubles ou plus en argent liquide) est tenue de se pourvoir sans délai d’un livret de travail dans lequel il devra être indiqué hebdomadairement si son possesseur s’est acquitté de sa part de travail pour l’armée ou l’administration. Les pointages seront portés, suivant le cas, par le syndicat, le Soviet des députés ouvriers ou le commandement du détachement local de la Garde Rouge.

Les livrets de travail pour personnes aisées seront délivrés à raison de 50 roubles pièce.

3. Les personnes ne figurant pas au nombre des ouvriers, mais n’appartenant pas aux classes aisées, sont également tenues d’avoir un livret de travail qui leur est délivré contre paiement de 5 roubles (ou 1 rouble, au prix de revient).

Les livrets de travail des personnes aisées contiennent des colonnes pour l’enregistrement hebdomadaire des recettes et des dépenses.

L’absence de livret de travail ou les mentions inexactes (et, à plus forte raison, les mentions entachées de fraude) sont punies selon les lois du temps de guerre.

Toutes les personnes possédant des armes doivent se munir d’une nouvelle autorisation émanant (a) de leur comité de maison local ; (b) des institutions indiquées au § 2. Faute de ces deux autorisations, la possession d’armes est interdite ; tout contrevenant à cette règle sera fusillé.

La dissimulation de réserves de vivres est punie de la même peine.

Dans l’intérêt d’une juste organisation du ravitaillement, tous les citoyens sont tenus de se grouper dans des sociétés de consommation... [1]

Écrit le 21 ou le 22 février 1918.

Publié pour la première fois le 22 décembre 1927, dans la « Pravda » n° 293.


Source :

— LÉNINE, Œuvres, t. 27, Éditions Sociales - Paris, Éditions en langues étrangères - Moscou, 1961, pp. 27-28 ; Transcription et mise en page HTML : Smolny, 2011.


Sur le site :

— Lénine et les communistes de gauche : Documents ( Février - Juin 1918 ), index chronologique des textes parus sur le site du collectif smolny ;

[1] Le manuscrit s’interrompt ici (N.d.R).