SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
LEOPOLD II ( 1835 - 1909 )
Roi des Belges ( 1865 - 1909 )
[25 septembre 2006] : par jo

A Berlin, il fit reconnaître en 1885, comme étant sa propriété personnelle, le Congo. Lors de ce fameux congrès de Berlin, où les grandes puissances se partagent l’Afrique, ce sont les rivalités internationales qui vont lui permettre de rafler la mise. Le Congo va jouer le rôle d’Etat-tampon entre les possessions des autres puissances impérialistes. Et un petit pays, la Belgique, va pouvoir devenir un “grande” nation coloniale.

Maître du Congo, Léopold II en étend au maximum les frontières, crée un chemin de fer afin de relier l’intérieur à la côte, réduit toute opposition et exploite férocement les populations locales. Pour l’exportation d’ivoire et de gomme-caoutchouc, un véritable travail forcé est établi qui entraîne une mortalité indigène très élevée. La rapacité du roi et des compagnies concessionnaires entraîne l’asservissement des paysans congolais.

Plusieurs millions d’entre eux y laisseront la vie, assassinés, affamés ou rendus malades. L’opinion mondiale retint surtout ces clichés d’enfants aux mains coupées, celles que les tirailleurs de la Force publique ramenaient aux officiers blancs pour prouver qu’ils n’avaient pas gaspillé leurs cartouches.

Dès 1890, une campagne internationale dénonce ces crimes et Léopold II est obligé de céder le Congo, en 1908, à la Belgique.

A partir de 1994, la région des Grands Lacs africains est revenue tragiquement sur le devant de la scène mondiale avec la guerre au Rwanda et au Zaïre !


Bibliographie indicative :

— COLLECTIF, Le Crime du Congo belge. Suivi par "Au Congo français" de Félicien Challaye , Les Nuits Rouges 2005 ;

— DELACAMPAGNE Christian, Histoire de l’esclavage, Livre de Poche, 2002 ;

— DONGOLA Emmanuel, Le feu des origines, Serpent à Plumes, 2004 ;

— GIDE André, Voyage au Congo, Gallimard, 2004 ;

— HOCHSCHILD Adam, Les fantômes du roi Léopold, Belfond, 2003 ;

— KNEALE Matthew, Les passagers anglais, Pocket, 2002 ;

— MBAVU MUHINDO Vincent, Le Congo-Zaïre d’une guerre à l’autre : de libération en occupation, l’Harmattan, 2003 ;

— NTITE MUKENDI Aubert-Kizito, Conte du Roi souverain Léopold II. Le géant qui hante notre Congo, Ecritoire du Publieur, 2005 ;


Bibliographie indicative sur le RWANDA :

— BRUNETEAU Bernard, Le siècle des génocides. Violences, massacres et processsus génocidaires de l’Arménie au Rwanda, Armand Colin, 2004 ;

— DE SAINT-EXUPERY Patrick, L’inavouable. La France au Rwanda, Les Arènes, 2004 ;

— GOUTEUX Jean-Paul, Un génocide secret d’Etat. La France et le Rwanda 1990-1997, Editions Sociales, 1998 ;

— JODY Jean-Paul, La position du missionnaire , Les Contrebandiers, 2004 ;

— LUGAN Bernard, François Mitterrand, l’armée française et le Rwanda, Editions du Rocher, 2005 ;

— MPAVIMANA Philippe, Réfugiés rwandais entre marteau et enclume. Récit du calvaire au Zaïre (1996-1997), L’Harmattan, 2004 ;

— PEAN Pierre, Noires fureurs, blancs menteurs. Rwanda 1990-1994, Mille et une nuits, 2005 ;

— PRUNIER Gérard, Rwanda : le génocide, Dagorno-Lézard, 1999 ;

— RUZIBIZA Abdul Joshua, Rwanda l’histoire secrète, Panama, 2005 ;