SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
Réunion-Débat : De l’Argentine a la France... les potentialités d’un front des anticapitalistes et révolutionnaires
Mardi 14 janvier 2014 - 20h30 - Toulouse
[8 janvier 2014] : par manu

Relai d’une annonce par tract d’une réunion-débat publique organisée par le NPA 31

avec Christian Castillo

député du Front de Gauche et des Travailleurs (FIT, Argentine)

De l’Argentine...

En octobre 2013, se sont tenues des élections législatives en Argentine. Le gouvernement de la présidente Kirchner en place, incapable comme tous les autres de répondre aux besoins réels des classes populaires, a subi une cuisante défaite. En revanche le Front de Gauche et des Travailleurs (FIT, Frente de Izquierda ylos Trabajadores) créé en 2011, qui regroupe trois organisations de la gauche révolutionnaire (Parti des Travailleurs Socialistes, Parti Ouvrier, Gauche Socialiste) a obtenu 1,2 million de voix, avec 3 députés nationaux et 8 députés provinciaux.

Ce succès est lié à l’insertion croissante des organisations du FIT dans le monde du travail et la jeunesse, à la présence de ses militants dans les entreprises et leur intervention dans les mouvements sociaux, les luttes des femmes, ou encore le mouvement des droits de l’homme contre l’impunité des crimes de la dictature et les violences policières. Grâce à cette présence permanente dans la lutte des classes et sur l’échiquier politique national, le FIT avait déjà approché les 400 000 voix en 2009. En 2013, la crise du gouvernement Kirchner a profité en partie à cette alternative d’extrême gauche exprimée par le FIT. Ce que montre ce résultat remarquable, sur le terrain électoral, mais surtout sur celui de la lutte de classes, c’est la possibilité d’une fusion entre la radicalité ouvrière et les idées anticapitalistes, socialistes et révolutionnaires, en totale indépendance à l’égard des forces réformistes.

... à Toulouse

La crise actuelle crée plus de 1 000 chômeurs supplémentaires par jour en France. Dans ce contexte, la série noire pour la région toulousaine continue. Après Molex et Freescale en 2009, Sanofi en 2013, pour ne parler que de ces batailles représentatives, c’est maintenant le groupe européen EADS qui a décidé, au nom de la compétitivité et pour garantir à ses actionnaires des dividendes élevés, et alors que le secteur aéronautique reste dynamique en particulier à Toulouse et que les carnets de commande d’Airbus sont pleins, de restructurer sa division Defence & Space. Ce qui va impliquer la destruction de 5 800 emplois, dont 2500 en Allemagne, mais aussi 1000 chez Astrium particulièrement implanté à Toulouse... Dans le cadre de cette bataille, comme de toutes celles à mener contre les politiques d’austérité, le NPA 31 invite à venir échanger et débattre sur l’expérience du FIT argentin, mais aussi de la situation en Amérique latine, avec Christian Castillo, l’un des nouveaux députés du FIT (élu à Buenos Aires).

Mardi 7 janvier 2014


Mardi 14 janvier 2014 à 20 h 30
Salle du Sénéchal
17, rue de Rémusat, 31000 Toulouse
Métro Capitole