SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
ROLLAND Romain ( 1866 - 1944 )
Écrivain humaniste français
[21 janvier 2014] : par sam

Fils de notaire, cet intellectuel a les possibilités matérielles de fuir la guerre, alors que le peuple ne peut que la subir ! Il s’engage pourtant contre alors que la plupart des « élites » vont défendre l’Union sacrée.

En Suisse, lors de la déclaration de la Première Guerre mondiale, il comprend très vite qu’elle est un « suicide » de l’Europe. Dans une série de pamphlets à l’encontre des pays belligérants, Au-dessus de la mêlée [1], parue au Journal de Genève, il dénonce alors avec véhémence leur quête d’une victoire totale.

La publication de ses articles, à Paris, a un large écho : ils sont traduits - sauf en allemand - et ont contribué, avec son roman Jean-Christophe à ce qu’on lui décerne le Prix Nobel de littérature en 1915.

Pour avoir critiqué les deux camps à propos de leur volonté d’obtenir une victoire destructrice, Rolland devient une figure non seulement du pacifisme international, mais aussi du mouvement de la Troisième internationale. En avril 1917, Lénine lui propose même de rentrer avec lui dans la Russie en révolution, offre que Rolland décline, se voulant au-dessus des partis [2].

En 1921, il sauve aussi d’une mort lente Panaït Istrati en l’encourageant dans sa démarche d’écrivain : « J’attends l’œuvre ! Réalisez l’œuvre, plus essentielle que vous, plus durable que vous, dont vous êtes la gousse ».


Sur la toile :

— Le Journal de Genève, supplément du 22 septembre 1914 [Ce quotidien suisse, qui parût de janvier 1826 à février 1998, semble aujourd’hui complètement numérisé et disponible gratuitement sur Internet.] ;

— L’association Romain Rolland ;


Bibliographie :

— BAUDOUIN Charles, Romain Rolland calomnié, Genève, Le Carmel, 1918 ;

— CHEVAL René, Romain Rolland. L’Allemagne et la Guerre, PUF, 1963 ;

— DUCHATELET Bernard, Romain Rolland tel qu’en lui-même, Albin Michel, 2002 ;

— FISHER David James, Romain Rolland and the Politics of Intellectual Engagement, Transaction Publishers, 2003 ;

— KLEPSCH Michael, Romain Rolland im Ersten Weltkrieg. Ein Intellektueller auf verlorenem Posten, Kohlhammer (Stuttgart), 2000 ;

— MARIOT Nicolas, Tous unis dans la tranchée ? 1914-1918, les intellectuels rencontrent le peuple, Seuil, 2013 ;

— MEYER-PLANTUREUX Chantal, Romain Rolland : Théâtre et engagement, Presses Universitaires de Caen, 2012 ;

— Actes des Journées Internationales Romain Rolland 2004, Revue EUROPE numéro 942 d’octobre, 2007 ;

— ROSMER Alfred, Le mouvement ouvrier pendant la Première Guerre Mondiale - De l’Union sacrée à Zimmerwald, Librairie du Travail 1936 réédition Avron, 1993 [peut être commandé aux éditions Les bons caractères] ;

— SIPRIOT Pierre, Guerre et paix autour de Romain Rolland, Bartillat, 1997 ;

— ZWEIG Stefan, Romain Rolland, sa vie, son œuvre, Livre de poche, 2003 ;


Sur notre site :

— Étincelles de la Gauche marxiste russe : deuxième partie (1914-1915) ;

— GIDE André, Retour de l’URSS ;

[1] Ce titre lui valut de nombreuses lettres anonymes, le qualifiant par exemple de Germain Rolland !

[2] Cf. ZWEIG Stefan, Le Monde d’hier, Livre de Poche 2006, p. 314.