SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
Histoire de la Gauche communiste ( 1964 )
Amadeo Bordiga ( 1889 - 1970 )
[18 mars 2006] : par eric
Suite à la publication d’une note de lecture sur le tome 1 de cet ouvrage, nous avons décidé de mettre en ligne l’intégralité au format pdf des textes disponibles de cette Histoire de la Gauche communiste telle qu’elle est présentée sur le site des classiques des sciences sociales.

Source :

Cette édition électronique a été réalisée dans la tradition des traductions anonymes en Europe et mise en page par Simon Villeneuve (svilleneuve@cegep-chicoutimi.qc.ca), bénévole, professeur en physique au Cégep de Chicoutimi, à partir du texte des Editions Il Programma Comunista, 1964.

Plan général :

-  Tome 1 : 1912 - 1919. De l’origine, à travers le premier conflit mondial, à l’immédiat après-guerre (449 pages) ;

-  Tome Ibis : Nouveau recueil de textes 1912 - 1919 (119 pages) ;

-  Tome II : 1919 - 1920. Du Congrès de Bologne du PSI au second Congrès de l’Internationale socialiste. Partie I ( 315 pages ) et partie II ( 415 pages ) ;

Remarque :

Les documents ci-dessous sont très volumineux. Nous en extrairons prochainement les diverses composantes ( en particulier les articles de journaux ) pour permettre une consultation et des recherches plus rapides.

Présentation :

Extraits de la revue Programme communiste n°96 (octobre 1998), Notes de lecture sur la parution du quatrième tome de la Storia della Sinistra Communista (pp. 84-87) :

«  Ces textes - qui sont des textes de parti et le résultat d’un travail collectif même s’ils ont été rédigés par l’individu Amadeo Bordiga, véritable sonde historique et mémoire vivante des formidables batailles de classe auxquelles participèrent les révolutionnaires marxistes en Italie et en Europe - sont indispensables à ceux qui veulent sérieusement militer pour la révolution, parce qu’ils illustrent et montrent a validité de l’orientation marxiste correcte, unique et intégrale, invariante et impersonnelle (...)

C’est à partir de la fin de 1960 que commença le travail systématique consacré par le parti à l’histoire de la Gauche communiste ; un travail donc non personnel ni d’historiens, mais un travail collectif d’un parti qui entendait bien, sur ce terrain aussi, utiliser les armes de la critique tout en profitant de la "présence historique efficace" [1] de la génération de militants qui avait vécu les formidables batailles de classes de l’époque.

Les volumes de cette "Histoire" suivent l’ordre chronologique, même si l’axe fondamental de tout le travail est constitué des grandes questions théoriques, programmatiques, politiques, tactiques et organisatives qui étaient au centre de l’activité des partis qui se référaient au prolétariat et au marxisme.  »

[1] Légère variation par rapport au compte-rendu de la réunion de Bologne, qui disait : « c’est une tâche qui doit être traitée à fond et complétée avant que la génération qui en est le témoignage n’ait achevé sa présence historique effective, et c’est dans ce but que nous lançons un nouvel appel pressant à la collaboration active de tout le parti, un travail de ce genre devant, encore plus que tous les autres, être épuré de toute forme personnelle ».