SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
BSMB 07a : Déviation Syndicale
Bulletin du Syndicat des Métallurgistes de Bourges n°7 - Août 1917 - p. 1
[10 juin 2007] : par eric

CAMARADES,

Depuis quelques temps, une sort de déviation de l’esprit syndical semble s’être implantée chez certains de nos adhérents.

Quelques-uns mesurent aux services rendus la valeur de l’organisation ; d’autres bornent leur ambition à la question des salaires ; il semble que salaires et faveurs soient les seuls buts du syndicalisme, transformé en une sorte de société de protection.

Cette conception n’est pas la nôtre !

Nous n’admettrons jamais que le Syndicat devienne un organisme simplement destiné à quémander des avantages, ou à implorer la clémence des pouvoirs dirigeants.

Le Syndicat est un groupement de lutte, où il y a bien souvent des coups à recevoir, et dont la puissance est surtout morale.

Certes, si des camarades étaient gravement lésés dans leurs intérêts, ou étaient victimes d’injustices, le Syndicat se dresserait, tout entier, pour la défense d’un seul de ses adhérents menancés.

Mais nous répétons que le syndicalisme ne doit pas se borner à une action matérielle, et qu’il doit être considéré aussi comme un moyen d’émancipation.

Si la puissance syndicale est actuellement limitée par les circonstances, l’avenir nous appartient et, pour cet avenir, il nous faut des « cerveaux » et non des « ventres » ; il nous faut surtout des hommes épris d’idéal, et désireux de s’affranchir.

Gardiens vigilants des principes syndicaux, les camarades de la Commission Excécutive avaient le devoir de réagir. C’est fait.

Ils espèrent être compris !

La Commission Exécutive : Bourgeois, Gerbault, Fromenteau, Schmidt, Le Porhiel, Espagnon, Michelat, Voute, Caillaux, Audrix, Laganne, Gudicelli, Lévêque.