SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
LAMOULERE Yohanne et HERMANN Patrick : La roue, ou la noria des saisonniers agricoles
Joël Oustalet : rouler, marcher, nager, sauter vers ... l’Eldorado en plastique !
[16 août 2007] : par jo
Ouvrage paru aux éditions Khiasma, 2007.

Ce reportage est le fruit d’une enquête effectuée à Huelva (sud-ouest de l’Andalousie) par la photographe Yohanne Lamoulère et le journaliste Patrick Hermann.

De cette région provient une bonne part des fraises produites sous plastique. Ces 300 000 tonnes sont ramassées chaque année par environ 50 000 ouvriers agricoles. La plupart sont des Africains, qui dorment souvent sous des bâches récupérées, imprégnées de produits toxiques, tout comme les bidons servant au mieux de tabourets, au pire de récipients.

Lorsqu’en 2001, ces immigrés ont commencé à protester contre ces terribles conditions de travail, les employeurs ont recruté massivement des femmes venant de l’Est (Roumaines ou Bulgares). Ces dernières, souvent obligées de rester sur place entre deux saisons agricoles, n’ont d’autre recours que la prostitution.

Indispensables mais invisibles voire indésirables, ces hommes et ces femmes triment dans les coulisses. Ils sont abonnés aux travaux qu’un rapport de l’Organisation du Travail (OIT) dénommait "the three D" : dirty, degradant, dangerous (sales, dégradants, dangereux). On ajoutera sans hésiter : dur, très dur ! À partir des années 80, l’explosion de la crise économique, a entraîné la surexploitation de ces « voyageurs pauvres ». Dans ce grand mouvement, l’agriculture n’a pas été en reste. Tandis que l’Europe agricole se bâtissait autour de secteurs comme les céréales, la viande, le lait et le sucre, la production de fruits et légumes a exacerbé aussi la seule règle capitaliste : la concurrence sauvage.

« La Roue », autrefois celle de la noria, machine à laquelle étaient fixés des godets et qui irriguait les cultures grâce à l’eau puisée dans un fleuve ; aujourd’hui, celle des travailleurs agricoles migrants, venus d’Afrique, d’Europe de l’Est ou d’Amérique latine, qui, en France ou en Espagne (et ailleurs), « irriguent » en main-d’œuvre l’agriculture intensive.


Bibliographie complémentaire :

— AL-ASAAD Mohamed et ALGAZY Joseph, Par-delà les murs. Un réfugié palestinien et un Israélien revisitent leur histoire, Actes Sud, 2005 ;

— COLLECTIF, Les nouvelles migrations. Un enjeu Nord-Sud de la mondialisation, Encyclopedia Universalis 2006 ;

— COLLECTIF, Les politiques de l’immigration en France et au Royaume-Uni. Perspectives historiques et contemporaines, L’Harmattan, 2007 ;

— COURVILLE Serge, Immigration, colonisation et propagande. Du rêve américain au rêve colonial, Multimondes, 2003 ;

— DORAI Mohamed, Les réfugiés palestiniens du Liban. Une géographie de l’exil, CNRS, 2006 ;

— GAUDE Laurent , Eldorado , Actes Sud ou Edition « A vue d’œil » (édition en gros caractères), 2007 ; Gardien de la citadelle Europe, le commandant Piracci navigue depuis vingt ans au large des côtes italiennes, afin d’intercepter les embarcations des émigrants clandestins. Dans le même temps, au Soudan, deux frères s’apprêtent à entreprendre le dangereux voyage vers le continent de leurs rêves, l’Eldorado européen ;

— LIMOUZIN Pierre, Les agricultures de l’Union européenne, Armand Colin, 1999 ;

— MARNOT Bruno, Migrations internationales en Europe et aux Etats-Unis des années 1840 à 1940, Éditions Alphil, 2006 ;

— NOIRIEL Gérard, Etat, nation et immigration. Vers une histoire du pouvoir, Gallimard, 2005 ;

— ROUDART Laurence et MAZOYER Marcel, Histoire des agricultures du monde. Du néolithique à la crise contemporaine, Seuil, 2002 ;

— SLAWINSKA Ania, Ma petite Pologne. Immigration polonaise du Pas-de-Calais, Alan Sutton, 2004 ;
— TANDONNET Maxime, Géopolitique des migrations. La crise des frontières, Ellipses Marketing, 2007 ;

— TEMIME Emile, France, terre d’immigration, Gallimard, 1999 ;

— WIHTOL de WENDEN Catherine et BENOIT-GUYOD Madeleine, Atlas des migrations dans le monde. Réfugiés ou migrants volontaires, Autrement, 2005 ;

— ZERTAL Edith, Des rescapés pour un Etat. La politique sioniste d’immigration clandestine en Palestine 1945-1948, Calmann-Levy, 2000 ;