Accueil
Dernière mise à jour :
mercredi 28 juin 2017
   
Auteurs ABENSOUR Miguel ADLER Georg ALBA Victor ANDRIEU Jules APPEL Jan BAROT Emmanuel BATAILLE Georges BAUER Otto BEBEL August BENBOW William BERNSTEIN Eduard BIBBI Bruno / BIANCO BIHR Alain BIPR (collectif) BORDIGA Amadeo BOUKHARINE Nicolas BOURDET Yvon BOURRINET Philippe BRECHT Bertolt BRENDEL Cajo BRETON André BROUTIN Yvonne BUICK Adam CAMUS Albert CCI (collectif) CHIRIK Marc Cours historique DARMANGEAT Christophe DARWIN Charles DEBRY Jean-Luc DÉHAN Philippe DÉJACQUE Joseph DICKMANN Julius DOMMANGET, Maurice École de Francfort EISNER Kurt ENGELS Friedrich FEIXA Thomas FREILIGRATH Ferdinand GARNIER Jean-Pierre GLAT (collectif) GRAMSCI Antonio GRANDJONC Jacques GTM (collectif) GUILLAMON Augustin HAASE Hugo HAASIS Hellmut HEERBRANT Henri / HILDEN HEINRICH Michael HELPHAND Alexandre / PARVUS HEMPEL Pierre HENNAUT Adhémar HIGONNET René HIRSCH Helmut HOBSBAWM Eric HUDIS Peter ISTRATI Panaït JANOVER Louis JANOVER Monique JAURÈS Jean JOUHAUX Léon KARS Gustave KAUTSKY Karl KORSCH Karl LAFARGUE Paul LANDAUER Gustav LASCHITZA Annelies LAURAT Lucien LÉNINE LERMONTOV Michel LEVI Paul LIEBKNECHT Karl LUXEMBURG Rosa LÖWY Michael MALAQUAIS Jean MALATESTA Errico MANALE Margaret MANDEL Ernest MARCHLEWSKI Julian MARTOV Julius MARX Karl MATTICK Paul McINNES Neil MEHRING Franz MESNIL Jacques MEYER Ernst MEYER Henry MIASNIKOV Gavril MITCHELL MORROW Felix MOSS Sam MÜHSAM Erich O’CASEY Sean OLIVIER Michel OSSINSKI Nicolas OUSTALET Joël Ouvriérisme PANNEKOEK Anton PASCAL Pierre PELOSSE Valentin PÉRET Benjamin PERRONE Ottorino / VERCESI PIECK Wilhelm PLEKHANOV Georges POSPELOV Pavel PROUVOST Léon QUENEAU Raymond RABINOWITCH Alexander RADEK Karl RIAZANOV David ROLAND-HOLST Henriette ROSMER Alfred RUBEL Maximilien SAINT JEAN Anne SCHEIDEMANN Philipp SCHMIDT Véra SEDOVA Natalia SERGE Victor SHRIVER George SIMON Henri SMIRNOV Vladimir SOEP Abraham SOREL Georges SOUVARINE Boris SPARTAKUS GRUPPE SVERDLOV Iakov SÜDEKUM Albert TESTART Alain TROELSTRA Pieter Jelles TROTSKI Léon VERDARO Virgilio / MAMMONE VOLINE WAGNER Helmut WALLACE Alfred WEIL Simone WOLFSTEIN Rose ZEITLIN Irving ZETKIN Clara
Thema Allemagne 1953 Alliances impérialistes Amériques Anarchisme Anthropologie Antifascisme Autonomie Brest-Litovsk 1918 Capital financier Capitalisme d’État Catastrophes Chartisme Cinéma Colonialisme Commune de Paris Commune primitive Communisation Condition ouvrière Conscience de classe Conseillisme Conseils ouvriers Constitution du marxisme Construction de l’organisation Contre-révolution Crise du capitalisme Crise écologique Critique de l’économie Critique de la technologie Critique de la valeur Démocratie Deuxième Internationale Dictature du prolétariat Documents contemporains Edition et diffusion Enseignement et éducation Épistémologie Espagne 1931-1936 Espagne 1936-1937 Ethique du prolétariat Fascisme Féminisme Féodalisme Front unique Fronts Populaires Gauche communiste d’Allemagne Gauche communiste d’Australie Gauche communiste d’Italie Gauche communiste de Belgique Gauche communiste de Bulgarie Gauche communiste de France Gauche communiste de Hollande Gauche communiste de Russie Gauche Communiste du Mexique Grève de masse Guerre civile Guerres mondiales Histoire de l’art Histoire de la pensée économique Histoire des sciences Histoire du capitalisme Histoire du communisme Historiographie générale Historiographie sociale Idéologie Impérialisme Individu et classe Internationalisme Irlande Italie années 70 La question du logement La question nationale La question sociale Le Capital de Marx Les intellectuels et le socialisme Ligue Spartacus Littérature et révolution Luttes de classes Mai 68 Maoïsme Matérialisme Militarisme N. E. P. Nationalisme arabe Nazisme Opposition Internationale Organisation de la bourgeoisie P. C. F. Palestine Panslavisme Parti et classe Période de transition Philosophie Politique économique Pologne Populisme et terrorisme Préhistoire Premier Mai Première Internationale (AIT) Procès de Moscou Productivité Psychanalyse Réformisme Regroupement des révolutionnaires Religion et Socialisme Repression et Prison République de Weimar Républiques des conseils Révolte des Ciompi Révolution allemande 1918-1923 Révolution française 1789-1799 Révolution hongroise 1919-1920 Révolution russe 1905 Révolution russe 1917-1921 Revolutions de 1848 Rôle de l’État Russie tsariste Second Empire Shoah Social-démocratie allemande Social-démocratie autrichienne Social-démocratie bulgare Social-démocratie polonaise Social-démocratie russe Socialisme américain Socialisme anglais Socialisme belge Socialisme français Solidarité militante Solidarité ouvrière Spéculation Stalinisme Surréalisme Syndicalisme révolutionnaire Syndicats Théâtre Théorie critique Théorie des crises Théorie révolutionnaire Troisième Internationale Troisième République Trotskisme Utopie Vidéos
Objets associés au mot-clé :
LÉNINE
Articles associés
24. Oktober 2015 von eric
LÉNINE (1914) : Der Krieg und die russische Sozialdemokratie
Manifest — „Sozialdemokraten“ Nr. 33 vom 1. November 1914
Manifest des Zentralkomitees der Sozialdemokratischen Arbeiterpartei Rußlands vom 1. November 1914
Lenin schrieb dieses Manifest im September 1914 auf der Grundlage der von ihm entworfenen Thesen über den Krieg, die auf einer Beratung der Bolschewiki vom 6. bis 8. September 1914 in Bern als Resolution angenommen wurden. Das Manifest wurde im „Sozialdemokraten“ Nr. 33 vom 1. November 1914 veröffentlicht. Mitte November 1914 sandte Lenin das Manifest an französische, englische und deutsche (...)
>> lire la suite de l'article
27 août 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Leçon sérieuse et sérieuse responsabilité
Article de la « Pravda » n °42, publié le 6 mars 1918
Nos tristes « hommes de gauche », qui publient depuis hier leur propre journal, le Kommounist (il faudrait ajouter : communiste de l’époque d’avant Marx), se dérobent à la leçon et aux leçons de l’histoire, ils se dérobent à leur propre responsabilité.
Vaines dérobades. Ils ne réussiront pas à se dérober.
Ils se mettent en quatre, ils accumulent dans les journaux colonnes sur colonnes, ils se dépensent sans compter, prodiguant l’encre d’imprimerie pour présenter la « théorie » de la « trêve » comme une « théorie » mauvaise (...)
>> lire la suite de l'article
19 août 2011 par eric
LÉNINE & SVERDLOV Iakov (1918) : Position du Comité Central du P.O.S.D.R.(b) dans la question de la paix séparée et annexionniste
Article de la « Pravda » n° 35, 26 février 1918
Chers camarades,
Le Bureau d’organisation du Comité central estime nécessaire de vous faire connaître les motifs qui ont incité le Comité central à accepter les conditions de paix proposées par le gouvernement allemand. Le Bureau d’organisation vous donne ces explications, camarades, afin d’informer largement tous les membres du Parti sur le point de vue du C.C., qui représente, dans l’intervalle des congrès, le Parti tout entier. Le Bureau d’organisation estime nécessaire d’indiquer que le C.C. n’a pas été (...)
>> lire la suite de l'article
17 août 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Projet de résolution du Conseil des commissaires du peuple sur l’évacuation du gouvernement
Écrit le 26 février 1918, publié pour la première fois en 1929
1. Prendre pour lieu de résidence Moscou.
2. Chaque service évacuera seulement le minimum de dirigeants de l’appareil administratif central, pas plus de 2 ou 3 dizaines de personnes (plus les familles).
3. Évacuer à tout prix et immédiatement la Banque d’État, l’or et la Monnaie.
4. Procéder à l’évacuation des objets de valeur de Moscou.
Écrit le 26 février 1918.
Publié pour la première fois en 1929 dans le Recueil Lénine XI.
Source :
LÉNINE, Œuvres, t. 27, Éditions Sociales - Paris, Éditions en langues étrangères - (...)
>> lire la suite de l'article
16 août 2011 par eric
LÉNINE (1918) : De la gale
Article de la « Pravda » n° 33, édition du soir du 22 février 1918
La gale est un mal douloureux. Et quand c’est la gale de la phrase révolutionnaire qui s’empare des gens, le seul fait d’observer cette maladie provoque des souffrances sans nom.
Des vérités simples, claires, intelligibles, évidentes pour tout représentant de la masse laborieuse et qui semblent incontestables, sont déformées par ceux qui ont contracté cette variété de gale. Il arrive souvent que cette déformation procède des meilleurs sentiments, les plus nobles, les plus élevés, « simplement » parce que certaines (...)
>> lire la suite de l'article
16 août 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Projet d’ordre du jour à tous les soviets de députés
Écrit le 2 mars 1918, publié pour la première fois en 1929
Nous pensons que la paix sera signée demain, 3 mars, mais d’après les rapports de nos agents, joints à l’ensemble des circonstances, il faut s’attendre à ce que les partisans de la guerre contre la Russie prennent le dessus en Allemagne dans les jours qui viennent. D’où cet ordre formel : faire traîner en longueur la démobilisation des soldats rouges ; accélérer le minage des chemins de fer, des ponts et des routes ; rassembler et armer les détachements ; poursuivre et accélérer l’évacuation ; évacuer les armes vers (...)
>> lire la suite de l'article
15 août 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Note sur la nécessité de signer la paix
Écrite le 24 février 1918, publiée pour la première fois en 1929
Ne pas signer la paix en ce moment revient à proclamer l’insurrection armée ou la guerre révolutionnaire contre l’impérialisme allemand. C’est de la phraséologie, ou bien une provocation de la bourgeoisie russe, qui brûle de voir venir les Allemands. En fait, nous ne pouvons pas combattre pour l’instant, car l’armée est contre la guerre et ne peut se battre. Une semaine de guerre avec les Allemands, du 18 au 24 février 1918, l’a parfaitement démontré : nos troupes ont purement et simplement fui devant l’ennemi. (...)
>> lire la suite de l'article
15 août 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Discours à la réunion commune des fractions bolchevique et socialiste-révolutionnaire de gauche du Comité Exécutif Central de Russie du 23 février 1918
Compte rendu de presse Publié dans les « Izvestia » n° 32, 24 février 1918
Lénine préconise la signature du traité proposé par les Allemands. Il commence par dire que le pouvoir des Soviets doit regarder la vérité en face, que le pouvoir des Soviets doit constater l’impossibilité absolue de résister aux Allemands. Faisant état de l’argument des orateurs précédents qui se sont opposés à la signature du traité, il estime absolument inexact que nous puissions organiser une armée à bref délai ; l’armée ne veut pas se battre et personne ne pourra l’y obliger ; et si nous entreprenons l’organisation (...)
>> lire la suite de l'article
14 août 2011 par eric
Documents : Lénine et les communistes de gauche ( Février - Juin 1918 )
Index chronologique des textes
Présentation :
L’on trouvera dans la rubrique « Collection de textes », un certain nombre de documents de Lénine datant de l’année 1918. Les lecteurs attentifs aux parutions du collectif se doutent bien qu’il ne s’agit pas là d’un engouement subit pour l’œuvre du révolutionnaire russe engagé sur la voie de la construction d’un État qui, malheureusement, sera le fer de la lance de la contre-révolution en Russie... et ailleurs.
L’objectif, en regroupant ces textes et en leur donnant un accès chronologique (...)
>> lire la suite de l'article
14 août 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Additif au décret du Conseil des Commissaires du Peuple « La Patrie socialiste est en danger ! »
Écrit le 22 ou 23 février 1918, publié pour la première fois en 1927
Pour la bonne et stricte exécution du décret du Conseil des commissaires du peuple en date du 21 février, il est arrêté ce qui suit :
1. Tout ouvrier ayant fourni ses huit heures de travail est tenu de travailler trois heures par jour (ou quatre heures et demie avec repos un jour sur trois) pour l’armée ou l’administration.
2. Toute personne appartenant à la classe riche ou aux catégories aisées de la population (revenu de 500 roubles ou plus par mois ou possession de 1 500 roubles ou plus en argent (...)
>> lire la suite de l'article
19 février 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Chose étrange et monstrueuse
Articles de la « Pravda » n° 37 - 28 février et n° 38 - 1er mars 1918
Le 24 février 1918, le Bureau de la région de Moscou de notre Parti a voté une motion de défiance au Comité central et refusé de se soumettre à ses décisions « qui seront liées à l’application des clauses du traité de paix avec l’Autriche-Allemagne » ; il a déclaré, dans un « texte explicatif » joint à cette motion, estimer qu’« il n’est guère possible d’éviter une scission prochaine du Parti » [[Note de Lénine - Voici le texte intégral de la résolution : Après avoir délibéré sur l’activité du Comité central, le Bureau de la région de (...)
>> lire la suite de l'article
8 février 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Sur le terrain pratique
Article de la « Pravda » n° 38, 1er mars 1918
Nous assistons à un essor révolutionnaire suscité par l’attaque perfide des gardes blancs allemands contre la révolution russe. Des télégrammes affluent de toutes parts, exprimant la volonté de défendre le pouvoir des Soviets et de se battre jusqu’au dernier. On ne pouvait d’ailleurs s’attendre à une autre attitude des travailleurs envers leur pouvoir ouvrier et paysan.
Mais l’enthousiasme seul ne suffit pas pour faire la guerre contre un adversaire tel que l’impérialisme allemand. Il serait de la plus (...)
>> lire la suite de l'article
29 janvier 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Paix ou guerre ?
Article de la « Pravda » n° 34, édition du soir du 23 février 1918
La réponse des Allemands, comme les lecteurs peuvent le voir, nous pose des conditions de paix plus dures encore que celles de Brest-Litovsk . Néanmoins, je suis absolument convaincu que seule la griserie de la phrase révolutionnaire peut pousser certains à rejeter ces conditions. Si j’ai engagé, avec mes articles de la Pravda (signés Karpov) sur la « phrase révolutionnaire » et la « gale » , une lutte impitoyable contre la phrase révolutionnaire, c’est précisément parce que j’y voyais et que j’y vois encore (...)
>> lire la suite de l'article
19 janvier 2011 par eric
SOVNARKOM (1918) : La patrie socialiste est en danger !
Décret du Conseil des Commissaires du Peuple - 21 février 1918
Afin de mettre le pays épuisé et martyrisé à l’abri des nouvelles épreuves qu’entraînerait la guerre, nous avons consenti un immense sacrifice et informé les Allemands que nous acceptions de signer leurs conditions de paix. Le 20 (7) février au soir, nos parlementaires ont quitté Réjitsa pour Dvinsk, mais jusqu’à présent pas de réponse. Visiblement, le gouvernement allemand ne se presse pas de répondre. Il ne veut manifestement pas faire la paix. Répondant aux injonctions des capitalistes de tous les pays, le (...)
>> lire la suite de l'article
12 janvier 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Rapport sur la question de la paix
Présenté à la séance du Comité Exécutif Central de Russie du 23 février 1918
Camarades, les conditions que nous ont proposées les représentants de l’impérialisme allemand sont d’une dureté inouïe, écrasante, ce sont des conditions de pirates. Les impérialistes allemands, profitant de la faiblesse de la Russie, nous mettent le genou sur la poitrine. Dans cette situation, pour ne pas vous cacher l’amère vérité dont je suis profondément convaincu, je dois vous dire qu’il n’est pas pour nous d’autre issue que souscrire à ces conditions. Toute autre proposition ne ferait qu’appeler sur nous, (...)
>> lire la suite de l'article
6 janvier 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Une leçon dure, mais nécessaire
Article de la « Pravda » (édition du soir) n° 35, 25 février 1918
La semaine, du 18 au 24 (11) février 1918 entrera dans l’histoire de la révolution russe - et internationale - comme un des plus grands tournants historiques.
Le 27 février 1917, le prolétariat russe a renversé la monarchie en agissant en commun avec une partie de la paysannerie, réveillée par le cours des événements militaires, et avec la bourgeoisie. Le 21 avril 1917, il a renversé le pouvoir absolu de la bourgeoisie impérialiste et fait passer le pouvoir entre les mains des partisans petits-bourgeois de la (...)
>> lire la suite de l'article
5 janvier 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Interventions sur la question de la paix de Brest-Litovsk
Procès-verbal de séance du comité central du P.O.S.D.R.(b) du 24 février 1918
1
La discussion porte sur l’envoi d’une délégation à Brest-Litovsk pour signer le traité de paix.
Lénine estime qu’il faut maintenir la continuité avec la délégation précédente et que, comme il serait insuffisant d’envoyer le seul camarade Karakhan, il serait très désirable que les camarades Ioffé et Zinoviev soient du voyage.
2
A. Ioffé refuse catégoriquement de partir et déclare que « la signature du traité de paix, c’est la mort de toute la politique de Brest-Litovsk ».
Lénine dit qu’il n’insiste pas pour que (...)
>> lire la suite de l'article
4 janvier 2011 par eric
LÉNINE (1918) : Une paix malheureuse
Article de la « Pravda » n° 34, 24 février 1918
Trotski avait raison de dire : une paix peut être trois fois malheureuse, mais la paix qui met un terme à cette guerre cent fois infâme ne peut pas être infâme, déshonorante, malpropre.
Il est incroyablement, infiniment pénible de signer une paix malheureuse, extrêmement dure et humiliante, alors que le fort marche sur la poitrine du faible. Mais il n’est pas permis de tomber d ans le désespoir, il est inadmissible d’oublier que l’histoire connaît des exemples d’humiliations plus grandes encore, de conditions (...)
>> lire la suite de l'article
19 janvier 2009 par eric
LÉNINE (1919) : Discours prononcé le 19 janvier après l’assassinat de Rosa Luxemburg et de Karl Liebknecht
Bref compte-rendu de presse paru dans la « Pravda », 21 janvier 1919
Présentation :
Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg furent assassinés dans la soirée du 15 janvier 1919. La nouvelle fut connue le lendemain en milieu de journée. Informés par radio, les dirigeants russes du Comité central du Parti communiste décidèrent la tenue de meetings et de manifestations dans tout le pays. Lénine prononça ce discours le 19 janvier, du haut du balcon du Soviet de Moscou.
Discours prononcé après l’assassinat de Rosa Luxemburg et de Karl Liebknecht le 19 janvier 1919 :
Aujourd’hui, à Berlin, la (...)
>> lire la suite de l'article
29 décembre 2008 par eric
LÉNINE (1919) : Discours d’ouverture au Premier Congrès de l’Internationale Communiste
Discours prononcé le 2 mars 1919
Le comité central du Parti communiste russe m’a chargé d’ouvrir le premier congrès communiste international. tout d’abord, je propose à tous les participants de se lever afin d’honorer la mémoire des meilleurs représentants de la IIIe Internationale : Karl Liebknecht et de Rosa Luxemburg.
Camarades, notre réunion est un événement historique de portée universelle. Elle témoigne de la faillite de toutes les illusions de la démocratie bourgeoise. Car ce n’est plus seulement en Russie, mais aussi dans les pays (...)
>> lire la suite de l'article
28 décembre 2008 par eric
1918-10-18 : Lénine aux membres du groupe « Spartacus »
Prémisses de la révolution allemande - Sur Kautsky - Salutations
Expédié à Berlin le 18.X.1918
Chers camarades,
Nous avons appris aujourd’hui que le groupe « Spartacus », avec le groupe radical de Brême, prend les mesures les plus énergiques pour aider à créer des Soviets d’ouvriers et de soldats dans toute l’Allemagne. Je profite de cette occasion pour adresser nos meilleurs vœux aux internationalistes social-démocrates révolutionnaires allemands. L’activité du groupe allemand « Spartacus », qui a mené une propagande révolutionnaire systématique dans les conditions les plus (...)
>> lire la suite de l'article