Accueil
Dernière mise à jour :
jeudi 12 octobre 2017
   
Auteurs ABENSOUR Miguel ADLER Georg ALBA Victor ANDRIEU Jules APPEL Jan BAROT Emmanuel BATAILLE Georges BAUER Otto BEBEL August BENBOW William BERNSTEIN Eduard BIBBI Bruno / BIANCO BIHR Alain BIPR (collectif) BORDIGA Amadeo BOUKHARINE Nicolas BOURDET Yvon BOURRINET Philippe BRECHT Bertolt BRENDEL Cajo BRETON André BROUTIN Yvonne BUICK Adam CAMUS Albert CCI (collectif) CHIRIK Marc Cours historique DARMANGEAT Christophe DARWIN Charles DEBRY Jean-Luc DÉHAN Philippe DÉJACQUE Joseph DICKMANN Julius DOMMANGET, Maurice École de Francfort EISNER Kurt ENGELS Friedrich FEIXA Thomas FREILIGRATH Ferdinand GARNIER Jean-Pierre GLAT (collectif) GRAMSCI Antonio GRANDJONC Jacques GTM (collectif) GUILLAMON Augustin HAASE Hugo HAASIS Hellmut HEERBRANT Henri / HILDEN HEINRICH Michael HELPHAND Alexandre / PARVUS HEMPEL Pierre HENNAUT Adhémar HIGONNET René HIRSCH Helmut HOBSBAWM Eric HUDIS Peter ISTRATI Panaït JANOVER Louis JANOVER Monique JAURÈS Jean JOUHAUX Léon KARS Gustave KAUTSKY Karl KORSCH Karl LAFARGUE Paul LANDAUER Gustav LASCHITZA Annelies LAURAT Lucien LÉNINE LERMONTOV Michel LEVI Paul LIEBKNECHT Karl LUXEMBURG Rosa LÖWY Michael MALAQUAIS Jean MALATESTA Errico MANALE Margaret MANDEL Ernest MARCHLEWSKI Julian MARTOV Julius MARX Karl MATTICK Paul McINNES Neil MEHRING Franz MESNIL Jacques MEYER Ernst MEYER Henry MIASNIKOV Gavril MITCHELL MORROW Felix MOSS Sam MÜHSAM Erich O’CASEY Sean OLIVIER Michel OSSINSKI Nicolas OUSTALET Joël Ouvriérisme PANNEKOEK Anton PASCAL Pierre PELOSSE Valentin PÉRET Benjamin PERRONE Ottorino / VERCESI PIECK Wilhelm PLEKHANOV Georges POSPELOV Pavel PROUVOST Léon QUENEAU Raymond RABINOWITCH Alexander RADEK Karl RIAZANOV David ROLAND-HOLST Henriette ROSMER Alfred RUBEL Maximilien SAINT JEAN Anne SCHEIDEMANN Philipp SCHMIDT Véra SEDOVA Natalia SERGE Victor SHRIVER George SIMON Henri SMIRNOV Vladimir SOEP Abraham SOREL Georges SOUVARINE Boris SPARTAKUS GRUPPE SVERDLOV Iakov SÜDEKUM Albert TESTART Alain TROELSTRA Pieter Jelles TROTSKI Léon VERDARO Virgilio / MAMMONE VOLINE WAGNER Helmut WALLACE Alfred WEIL Simone WOLFSTEIN Rose ZEITLIN Irving ZETKIN Clara
Thema Allemagne 1953 Alliances impérialistes Amériques Anarchisme Anthropologie Antifascisme Autonomie Brest-Litovsk 1918 Capital financier Capitalisme d’État Catastrophes Chartisme Cinéma Colonialisme Commune de Paris Commune primitive Communisation Condition ouvrière Conscience de classe Conseillisme Conseils ouvriers Constitution du marxisme Construction de l’organisation Contre-révolution Crise du capitalisme Crise écologique Critique de l’économie Critique de la technologie Critique de la valeur Démocratie Deuxième Internationale Dictature du prolétariat Documents contemporains Edition et diffusion Enseignement et éducation Épistémologie Espagne 1931-1936 Espagne 1936-1937 Ethique du prolétariat Fascisme Féminisme Féodalisme Front unique Fronts Populaires Gauche communiste d’Allemagne Gauche communiste d’Australie Gauche communiste d’Italie Gauche communiste de Belgique Gauche communiste de Bulgarie Gauche communiste de France Gauche communiste de Hollande Gauche communiste de Russie Gauche Communiste du Mexique Grève de masse Guerre civile Guerres mondiales Histoire de l’art Histoire de la pensée économique Histoire des sciences Histoire du capitalisme Histoire du communisme Historiographie générale Historiographie sociale Idéologie Impérialisme Individu et classe Internationalisme Irlande Italie années 70 La question du logement La question nationale La question sociale Le Capital de Marx Les intellectuels et le socialisme Ligue Spartacus Littérature et révolution Luttes de classes Mai 68 Maoïsme Matérialisme Militarisme N. E. P. Nationalisme arabe Nazisme Opposition Internationale Organisation de la bourgeoisie P. C. F. Palestine Panslavisme Parti et classe Période de transition Philosophie Politique économique Pologne Populisme et terrorisme Préhistoire Premier Mai Première Internationale (AIT) Procès de Moscou Productivité Psychanalyse Réformisme Regroupement des révolutionnaires Religion et Socialisme Repression et Prison République de Weimar Républiques des conseils Révolte des Ciompi Révolution allemande 1918-1923 Révolution française 1789-1799 Révolution hongroise 1919-1920 Révolution russe 1905 Révolution russe 1917-1921 Revolutions de 1848 Rôle de l’État Russie tsariste Second Empire Shoah Social-démocratie allemande Social-démocratie autrichienne Social-démocratie bulgare Social-démocratie polonaise Social-démocratie russe Socialisme américain Socialisme anglais Socialisme belge Socialisme français Solidarité militante Solidarité ouvrière Spéculation Stalinisme Surréalisme Syndicalisme révolutionnaire Syndicats Théâtre Théorie critique Théorie des crises Théorie révolutionnaire Troisième Internationale Troisième République Trotskisme Utopie Vidéos
Objets associés au mot-clé :
Espagne 1936-1937
Articles associés
1er mai 2015 par eric
BILAN 40a : Premier Mai 1937
Avril - Mai 1937 / p. 1301 - 1305
PROLÉTAIRES !
C’est sous le signe de l’Union Sacrée que se déroulèrent vos manifestations du Premier Mai 1936. C’est dans une ambiance de guerre impérialiste, dans tous les pays, que les événements se sont développés ensuite. L’entreprise de brigandage de l’impérialisme italien en Abyssinie a été le premier anneau d’une chaîne immense où pendent déjà les milliers de prolétaires assassinés en Espagne, où se trouve désormais accroché le corps du prolétariat mondial !
Tout comme en 1914, le capitalisme a, encore une fois, réussi dans sa (...)
>> lire la suite de l'article
27 avril 2015 par eric
BILAN 36g : Documents de la minorité
Octobre - Novembre 1936 / p. 1204
COMMUNIQUÉ DE LÀ MINORITE
Le Comité de Coordination, au nom de la minorité de la Fraction italienne de la gauche communiste :
Constate que la C.E. ne maintient pas la parole donnée par son représentant au Comité de Coordination, d’accepter l’ordre du jour présenté par la minorité où il était demandé, entre autre chose, la reconnaissance du groupe de Barcelone ;
Vu le communiqué de la C.E, paru dans Prometeo, où il est déclaré de ne pas vouloir reconnaître le groupe de Barcelone en prenant prétexte que les bases de sa constitution (...)
>> lire la suite de l'article
22 avril 2015 par eric
BILAN 36e : L’isolement de notre fraction devant les événements d’Espagne
Octobre - Novembre 1936 / p. 1199 - 1203
À l’heure actuelle, selon l’enseignement des bolcheviks après 1914, nous tentons vainement de repérer les rares îlots marxistes qui devant le déchaînement de la guerre en Espagne, la vague mondiale de trahisons et de revirements brusques, tiennent bon et, malgré la meute enragée des traîtres d’hier et d’aujourd’hui, continuent à proclamer leur fidélité à l’action indépendante du prolétariat pour la réalisation de son idéal de classe.
Combien sont-ils ? Où sont-ils ? C’est là des problèmes auxquels les faits se chargent de répondre (...)
>> lire la suite de l'article
9 avril 2015 par eric
BILAN 45b : Le front populaire continue
Novembre - Décembre 1937, p. 1440 - 1442
Il va de soi que la machine électorale bourgeoise ne peut nous donner des indications sur les courants sociaux réels qui se dessinent au sein d’un pays capitaliste, particulièrement dans la phase de déclin du régime.
Ainsi, on se rappellera qu’au Japon la guerre contre la Chine est précédée d’élections de « gauche » ; que dans bien de pays balkaniques les élections de gauche sont généralement les signes avant-coureurs de la réaction capitaliste et, en France même, les élections de « gauche » marquent l’aspect que (...)
>> lire la suite de l'article
16 novembre 2014 par eric
BILAN 37a : La réalité d’un « gouvernement de façade »
Novembre - Décembre 1936 / p. 1205 - 1207
Combien de fois ne nous l’a-t-on pas dit ? Caballero et Companys ne sont que des façades. En réalité, les ouvriers ont le pouvoir en mains et ils dissimulent la réalité de crainte d’une intervention étrangère. Quatre mois déjà que cette rengaine est servie aux prolétaires avec l’accompagnement de cette autre rengaine qu’il s’agit de répéter le schéma de l’affaire Kornilov. Décidément, la démagogie ne désarme jamais et les milliers de cadavres de travailleurs ne sont pas faits pour lui permettre de réfléchir ou de se réfréner. (...)
>> lire la suite de l'article
7 novembre 2014 par eric
BILAN 36a : La consigne de l’heure : ne pas trahir
Octobre - Novembre 1936 / p. 1173 - 1177
Une phrase suffit pour détruire de fond en comble notre position : quoi ? Alors que les ouvriers espagnols luttent d’arrache-pied contre l’attaque fasciste, se battent comme des lions contre un ennemi qui reçoit armes et munitions de Hitler et Mussolini avec la complaisance de Blum et de Eden ; quand ils dressent des barricades avec leurs corps pour arrêter l’avance des hordes fascistes, alors que, dans tous les pays, des centaines et des milliers d’ouvriers s’apprêtent à rejoindre le front de la (...)
>> lire la suite de l'article
5 novembre 2014 par eric
BILAN 36b : Octobre 1917 - Octobre 1936
Octobre - Novembre 1936 / p. 1177 - 1179
Lorsque les bolcheviks sont montés à l’assaut du pouvoir ils étaient les porteurs d’un programme historique qui était celui du prolétariat mondial. Du massacre de la guerre impérialiste de 1914 surgissaient les prémisses d’une vague révolutionnaire qui allait embrasser tout le système capitaliste et opposer en un duel tragique deux classes, deux types d’organisation sociale. Les bolcheviks n’étaient que les représentants les plus qualifiés de cette grandiose bataille, ceux qui avaient payé le prix sanglant pour la (...)
>> lire la suite de l'article
2 novembre 2014 par eric
BILAN 35e : La révolution espagnole
Septembre - Octobre 1936 / p. 1152 - 1154
Cet article d’un camarade de la minorité de la fraction a été écrit le 8 août, à un moment donc où l’extrême pénurie des nouvelles ne permettait guère une analyse des événements en cours. Il n’a pas été possible de permettre à l’auteur de revoir son texte afin d’y apporter les rectifications nécessaires quant à certains faits qui y sont évoqués. Le lecteur voudra bien en tenir compte.
 *
* *
La chute de la monarchie, bien qu’elle se soit accomplie paisiblement et de façon chevaleresque, dans une ambiance de réjouissances et non (...)
>> lire la suite de l'article
19 octobre 2014 par eric
BILAN 35h : La crise dans la Fraction — Communiqué du comité de coordination
Septembre - Octobre 1936 / p. 1177
La minorité de la fraction italienne de la gauche communiste, après avoir examiné les événements espagnols et acte les informations reçues de vive voix par un délégué qui s’est rendu sur place :
NIE toute solidarité et responsabilité avec les positions prises par la majorité de la fraction au travers de la presse (Prometeo, Bilan, Manifestes, etc.) ;
APPROUVE l’attitude prise par le groupe des camarades qui, contre le veto opposé par la C.E., se sont rendus en Espagne pour défendre, les armes à la main, la révolution (...)
>> lire la suite de l'article
22 juillet 2014 par eric
BILAN 35c : La crise dans la Fraction — Communiqué de la CE
Septembre - Octobre 1936 / p. 1146
La crise surgie dans la fraction, à la suite des événements d’Espagne, a marqué un premier point de son évolution. Les divergences fondamentales que nous avions énoncées dans notre précédent communiqué, se sont à nouveau manifestées au cours des discussions qui ont eu lieu au sein de l’organisation. Ces discussions ne se sont pas encore acheminées vers la clarification des questions fondamentales controversées et cela surtout parce que la minorité ne s’est pas encore trouvée dans la possibilité de procéder à une analyse des (...)
>> lire la suite de l'article
14 juillet 2014 par eric
BILAN 35a : L’abattoir des prolétaires en Espagne
Septembre - Octobre 1936 / pp. 1141 - 1144
Mme Isabelle Blume, député socialiste au Parlement Beige, écrit dans Le Peuple du 6 octobre, dans un article consacré à son reportage d’Espagne et où elle parle de Tolède :
Nous retournons au quartier général. C’est l’heure du rapport. Le capitaine-commandant de la colonne est au téléphone ; auprès de nous, le commandant de l’artillerie, un officier de carrière qui a servi trois ans en France, Comme je ne peux m’empêcher de lui parler de son « 155 », il me dit avec philosophie : « Je peux obtenir la discipline, (...)
>> lire la suite de l'article
12 juin 2014 par eric
BILAN 34b : Au front impérialiste du massacre des ouvriers espagnols il faut opposer le front de classe du prolétariat international
Août - Septembre 1936 / pp. 1110-1113
La simple affirmation générale qu’actuellement, en Espagne, se déroule une bataille sanglante entre la bourgeoisie et le prolétariat, loin de permettre d’établir les positions et les forces politiques pouvant permettre la défense et la victoire du prolétariat, peut conduire au pire désastre et au massacre des travailleurs. Pour arriver à des conclusions positives il faut déterminer tout d’abord si les masses ont occupé leur retranchement spécifique de classe, se trouvent dans la possibilité d’évoluer, de faire (...)
>> lire la suite de l'article
22 mars 2014 par eric
BILAN 33a : En Espagne — Bourgeoisie contre Prolétariat
Juillet - Août 1936 / pp. 1078-1092
[#part1 -]La situation internationale
Les événements d’Espagne semblent confirmer l’hypothèse que nous avions mise en évidence dans le dernier numéro de Bilan lorsque nous avons examiné les grèves en France et en Belgique.
Nous écrivions que ces mouvements pouvaient dépendre du contraste existant entre la maturation des conditions pour l’éclosion de la conflagration mondiale et du fait que le capitalisme parvenait à isoler chacun des foyers de l’incendie (conflit italo-éthiopien, réarmement de la Ruhr, accord (...)
>> lire la suite de l'article
18 décembre 2013 par eric
BILAN 42a : La répression en Espagne et en Russie
Juillet - Août 1937 / p. 1365-1367
Ce n’est pas occasionnel. Ces événements sont intimement liés parce qu’ils font partie d’un seul et même processus. La répression des gouvernements antifascistes de Valence et Barcelone s’abat sur les ouvriers à l’initiative de la même force politique qui est au pouvoir en Russie, là où plus aucune miséricorde n’existe : on peut avoir capitulé mille fois, on peut ne jamais avoir été trotskiste, on peut avoir toujours été de stricte observance stalinienne, on n’aura pas grâce : du moment que l’on a été de l’équipe de 1917, (...)
>> lire la suite de l'article
31 août 2013 par sam
MUJERES LIBRES ( avril 1936 - février 1939 )
Femmes libres de la CNT
Extraits de livres :
« Tous ces compagnons, si radicaux qu’ils soient au café, dans les syndicats et même dans les groupes [de la FAI], laissent tomber leur costume d’amoureux de la libération féminine lorsqu’ils franchissent la porte de leur maison. Là, ils se comportent exactement comme des « maris » quelconques .
Peu à peu, les femmes se mirent à discuter de leur subordination spécifique au sein du mouvement et à s’organiser pour le surmonter. Dans quelques villes industrielles de Catalogne, des groupes (...)
>> lire la suite de l'article
9 novembre 2012 par inter
COMMUNISME 23b : Trotsky enfante une Internationale de transition
Février 1939 / pp. 3 - 10
La solidarité avec les militants victimes de l’ennemi de classe ne signifie nullement l’accord avec leurs conceptions politiques, ni l’atténuation de la critique envers les positions qu’ils défendent au sein du mouvement ouvrier. Ainsi, la solidarité que nous témoignons à l’égard de Trotsky, lorsqu’il est pourchassé par le capitalisme et en particulier par le centrisme stalinien n’est pas en contradiction avec la critique que nous ne cessons de diriger contre ses positions politiques qui faussent et (...)
>> lire la suite de l'article
3 octobre 2012 par eric
BILAN 44f : Marxisme et Dogmatisme
Octobre - Novembre 1937 / p. 1430 - 1436
Réponse à la Ligue des Communistes Internationalistes de Belgique
Sous le titre « Communisme de gauche ou dogmatisme ? », le n° 9 (Septembre 1937) du « Bulletin des Communistes Internationalistes de Belgique », publie un article en réponse à la Résolution de la C.E. de notre fraction (publiée dans le n° 42 de « Bilan ») sur la scission intervenue dans la dite Ligue.
Faute d’arguments, la Ligue a recours aux déclarations ronflantes. Nous allons prouver que la véhémence du langage est là non pour donner (...)
>> lire la suite de l'article
3 septembre 2012 par eric
BILAN 44d : La guerre impérialiste d’Espagne et le massacre des mineurs asturiens
Octobre - Novembre 1937 / p. 1422 - 1426
Une nouvelle vague d’Union Sacrée déferle sur l’Espagne républicaine. « Entente à l’arrière-garde », « cordialité entre les secteurs antifascistes » et tous voudraient faire revivre les semaines qui suivirent la constitution du premier Gouvernement Caballero. Autour des mineurs asturiens s’échafaudent d’ignobles campagnes pour effacer dans l’esprit des prolétaires les crimes du gouvernement Negrin et de ses complices socialo-centristes ou anarchistes. Dans nos pays les « Comités pour Bilbao » ont changé (...)
>> lire la suite de l'article
6 mai 2012 par eric
BILAN 44c : Le capitalisme passe à l’attaque « La France aux Français »
Octobre - Novembre 1937 / pp. 1418 - 1422
L’attention est frappée par la similitude qui existe entre l’évolution des événements de France et d’Espagne. Au moment où le gouvernement Negrin rétablit ouvertement l’intégralité de la machine étatique, reçoit solennellement aux Cortès, Maura, le chef conservateur ; en France, Chautemps laisse apparaître la véritable face du Front Populaire en édictant une série de mesures contre le prolétariat et les émigrés prolétariens. C’est que la situation internationale évolue sur le même plan et chaque victoire de l’antifascisme dans un (...)
>> lire la suite de l'article
13 mars 2012 par daf
BILAN 43k : Documentation internationale
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1411 - 1412 et troisième de couverture
Nous publions ci-dessous un extrait d’un document que le Groupe des Travailleurs Marxistes de Mexico nous a envoyé. Nous parlerons dans notre prochain numéro du travail de ce groupe dont nous avons déjà publié un manifeste sur l’Espagne où étaient défendues des positions analogues à celles des fractions belge et italienne.
. . .
Au premier moment de la lutte en Espagne le prolétariat lutta comme force indépendante. Ainsi la lutte commença comme une guerre civile. Mais rapidement la trahison de tous les partis (...)
>> lire la suite de l'article
22 février 2012 par daf
BILAN 43e : À propos de quelques élucubrations trotskistes
Septembre - Octobre 1937 / p. 1394
Il ne nous est pas possible de répondre toujours avec la même méthode aux sottises trotskistes. Il valait mieux hausser les épaules sans attribuer la moindre importance aux clowneries dont ils emplissent leurs journaux depuis que Trotski a été réduit au silence. Mais une fois n’est pas coutume et quelques lignes ne gâteront rien.
La « Lutte Ouvrière » de Paris a cru indispensable d’écrire qu’elle se séparait des positions « bordiguistes » et de leurs « suiveurs hypocrites » qui en Espagne préconisent la (...)
>> lire la suite de l'article
18 février 2012 par daf
BILAN 43g : L’évolution des évènements d’Espagne
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1397 - 1400
Deux séries de phénomènes ont atteint aujourd’hui, dans la péninsule ibérique en feu et en flammes, une clarté que les milliers de cadavres ouvriers illustrent tragiquement. À côté du massacre des champs de bataille, les prisons fascistes et antifascistes sont pleines des cris de souffrance de prolétaires frappés pour leur idéal de classe. Plus particulièrement, dans le secteur où les ouvriers avaient pensé trouver le mirage de la révolution, l’ordre est imposé à la pointe des baïonnettes, la répression sévit cruelle et sanglante (...)
>> lire la suite de l'article
11 février 2012 par eric
BILAN 45c : Le droit au soulèvement armé
Novembre - Décembre 1937 / pp. 1443 - 1444
Dernièrement, le « Frente Libertario » (26 octobre) écrivait en tête de son éditorial : « Que personne n’attise la colère populaire, parce que le peuple trompé et bafoué dispose toujours d’une arme terriblement efficace et terriblement dangereuse : le soulèvement armé ».
Que se passe-t-il donc pour que les anarchistes, après un an et demi de guerre capitaliste, découvrent qu’il existe un chemin que les exploités pourraient emprunter pour lutter contre le gouvernement républicain ? Tout d’abord, une situation (...)
>> lire la suite de l'article
7 février 2012 par sam
BROUÉ Pierre : Staline et la Révolution - Le cas espagnol
Extraits - Parution : Février 1994
Extraits :
« En 1961, je publia avec Emile Témime, La Révolution et la guerre d’Espagne, que je complétai en 1972 dans une synthèse, La Révolution espagnole 1931-1939. J’ai également publié sous le titre La Révolution espagnole les écrits de Trotsky sur l’Espagne des années trente. [...] Qu’est-ce qui m’a décidé à reprendre le travail sur le même sujet sous un angle différent ? D’abord le résultat des travaux des historiens d’Espagne. A côté d’études locales et régionales brillantes et riches, les synthèses sont pauvres et plus (...)
>> lire la suite de l'article
1er décembre 2011 par daf
BILAN 43h : Le Front Populaire
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1400 - 1403
Après la rencontre de Annemasse, entre les délégués de la 2e et de la 3e Internationale, voici les faits essentiels qui caractérisent l’évolution du Front Populaire :
1°) Au sein de la 2e Internationale, la crise qui avait déterminé les démissions de De Brouckère et Adler, respectivement président et secrétaire de l’organisation internationale, a trouvé une solution de compromission. Le courant favorable à un rapprochement avec les centristes soutenait la thèse d’une action des deux Internationales (appuyée aussi par (...)
>> lire la suite de l'article
5 septembre 2011 par daf
BILAN 43c : Andrés Nin assassiné ?
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1391 - 1392
Depuis le 17 juin, on est sans nouvelles d’Andrés Nin, arrêté, sur l’ordre du gouvernement républicain, par des policiers centristes . Depuis plusieurs mois, des rumeurs étranges et contradictoires circulent. Un jour, c’est un ex-ministre anarchiste qui annonce que son cadavre a été retrouvé dans les rues de Madrid ; puis la délégation de l’Indépendant Party à Valence fait savoir que Nin aurait été transmis à la police centriste de Madrid, qui le tiendrait prisonnier dans une prison privée ; enfin, c’est Prieto (...)
>> lire la suite de l'article
29 août 2011 par daf
BILAN 43a : Pour la solidarité de classe à toutes les victimes de la guerre d’Espagne
Septembre - Octobre 1937 / p. 1389
Jamais les fractions de gauche ne se sont trouvées devant une situation tellement pénible. Le massacre espagnol jette dans la fosse des milliers d’hommes, de femmes, d’enfants ; les cris de souffrances d’une multitude de victimes prolétariennes parquées dans des villes ouvertes au bombardement, cloîtrées dans des prisons, fuyant la mort ou la misère et cherchant refuge ; les lamentations des familles pleurant un père, un fils, un mari, toute cette effroyable misère, produit de la société capitaliste, est (...)
>> lire la suite de l'article
8 March 2011 by eric
ICC V.3 07c : The Barricades Must Be Torn Down. Moscow-Fascism in Spain
Paul MATTICK - Vol. 3, n° 7-8 - August 1937 / pp. 25-29
On May 7, 1937, the CNT-FAI of Barcelona broadcast the following order: “The barricades must be torn down! The hours of crisis have passed. Calm must be established. But rumors are circulating throughout the city, contradicting the reports of a return to normality such as we are now issuing. The barricades are a contributing factor to this confusion. We don’t need the barricades now that fighting has stopped. The barricades serve no purpose now, and their continued existence might (...)
Read the whole article
31 janvier 2011 par sam
Le Groupe des Amis de Durruti ( 1937 )
La salve d’honneur de la CNT ?
Présentation Smolny :
« Pour battre Franco, il fallait d’abord battre Companys et Caballero. Pour vaincre le fascisme, il fallait d’abord écraser la bourgeoisie et ses alliés staliniens et socialiste. Il fallait détruire de fond en comble l’Etat capitaliste et instaurer un pouvoir ouvrier surgi des comités de base des travailleurs. L’apolitisme anarchiste a échoué ... » (Manifeste d’Union Communiste, juin 1937, in Bilan 10/18. Un extrait est aussi reproduit dans Lorenzo page 270, note 32.)
Au travers de (...)
>> lire la suite de l'article
20 janvier 2011 par cecile
Deux rencontres avec Bruno Vargas et Didier Debord
Terra Nova 26 janvier - 19h00 / Casa de España 25 février - 18h00
Bruno Vargas et Didier Debord, en présence des témoins du livre Marie-Louise Roubaud, et sous réserves Angèle Bettini del Rio et Élisa Martin Pradal, vous invitent à deux rencontres autour de la présentation de leur livre Les espagnols en France - Une vie au-delà des Pyrénées de la nouvelle collection « exils » des Éditions de L’Attribut.
De l’exil des républicains espagnols de 1936 jusqu’à la Retirada de 1939, aux grandes vagues de l’immigration économique des années soixante, les Espagnols ont trouvé refuge en (...)
>> lire la suite de l'article
11 janvier 2011 par eric
BILAN 38a : Le capitalisme français n’a pas renvoyé Blum
Décembre - Janvier 1937 / pp. 1237 - 1239
Une dislocation du ministère Blum apparaissait probable il la fin de la session parlementaire de décembre. La discussion sur la politique étrangère et la position agressive que prirent les représentants du Parti Communiste ne s’expliquaient pas uniquement à cause des divergences existant il propos de la question espagnole : le fait que le groupe parlementaire communiste fit suivre ses interventions fortement hostiles par sa simple abstention et non par un vote d’opposition, le confirme. « Liberté de (...)
>> lire la suite de l'article
13 décembre 2010 par jo
ANONYME : Protestation devant les libertaires du présent et du futur sur les capitulations de 1937
Mars 1937
Présentation Smolny :
Voici un des textes les plus poignants que j’ai pu lire sur l’Espagne. Il dégage une force rageuse et impuissante qui souligne l’impasse dans lequel se retrouvaient les Milices confédérales, la base anarchiste et le mouvement révolutionnaire au printemps 1937.
En effet, l’Etat espagnol, fragilisé par la secousse de juillet 1936, s’était reconstitué sous la houlette de Staline. Le cynique Winston Churchill pouvait donc écrire : « Les anarchistes ont été mis à la raison par le fer et par le (...)
>> lire la suite de l'article
17 mars 2009 par eric
BILAN 34a : Communiqué de la Commission exécutive
Août - Septembre 1936 / pp. 1109
Les événements d’Espagne ont ouvert une grave crise au sein de notre organisation. Les conditions actuelles n’ont pas permis une discussion approfondie des divergences, d’autant plus qu’une partie des camarades ne se trouve pas actuellement dans la possibilité d’apporter e concours de leurs opinions.
Dans cette situation, la C.E. n’a pu qu’enregistrer la première délimitation des positions politiques tout en constatant qu’elles posent inéluctablement le problème de la scission de notre organisation. (...)
>> lire la suite de l'article
9 mars 2009 par eric
BILAN 41f : Antonio Gramsci - Camillo Berneri
Mai - Juin 1937 / p. 1364
Ils ont disparu à quelques semaines de distance : l’un dans une maison de santé où il avait été hospitalisé après que de nombreuses années de captivité cellulaire et de torture avaient donné le coup de grâce à sa santé vacillante ; l’autre brutalement assassiné à Barcelone par des procédés portant le cachet fasciste : extrait de son domicile et retrouvé à la morgue, le jour après, criblé de coups.
Le capitalisme a supprimé physiquement l’un et l’autre, parce que, malgré les responsabilités de l’un dans la genèse du centrisme, malgré la (...)
>> lire la suite de l'article
22 décembre 2008 par daf
BILAN 33b : Francisco Ascaso
Juillet - Août 1936 / p. 1093
Nous reprenons du « Bulletin d’Information » de la C.N.T. et de la F.A.I. du 24 juillet 1936, l’article qui suit :
« Francisco Ascaso naquit en 1901 à Almudevar, province de Huesca. Très jeune, il participa au mouvement anarchiste. La première fois qu’il fut arrêté, ce fut à Saragosse lors d’une grève de caractère très violent. Il fut condamné, mais en raison de sa jeunesse, il fut gracié.
« 1923, la réaction renaît en Espagne plus violente que jamais. À Saragosse, l’âme du mouvement réactionnaire était le cardinal (...)
>> lire la suite de l'article
7 septembre 2008 par eric
BILAN 39g : Le Marxisme n’est pas de la littérature Camarade Victor Serge !
Janvier - Février 1937 / pp. 1296 - 1299
C’est guidés par le souci constant de préserver les notions fondamentales de la lutte révolutionnaire que nous réagissons aujourd’hui contre Victor Serge auquel nous avons marqué notre pleine et entière solidarité lors de ses emprisonnements en Russie. Cette solidarité nous la lui réaffirmons, ainsi qu’à Trotski, lorsque le centrisme déchaîne contre eux sa campagne de meurtre et mobilise toutes les chiennes de son enfer pour calomnier, insulter des militants qui veulent rester fidèles au drapeau d’Octobre 1917.
Mais (...)
>> lire la suite de l'article
3 septembre 2008 par eric
BILAN 39h : Que faire ? Retourner au Parti Communiste, Messieurs !
Janvier - Février 1937 / pp. 1299 - 1300
Il n’existe de pires parvenus que ces ex-bonzes centristes qui à la dernière heure découvrent des « erreurs » dont ils ne veulent plus assumer la responsabilité. Ils s’introduisent alors avec arrogance dans les milieux révolutionnaires et réclament des attentions pour le « grand service » qu’ils viennent de rendre au mouvement. Monsieur Ferrat, bien connu des ouvriers révolutionnaires pourchassés par le centrisme français, est un de ces polichinelles à tout faire qui se mêlent de donner des leçons de politique aux (...)
>> lire la suite de l'article
20 janvier 2008 par jo
Barcelone - mai 1937 : La faute aux bureaucrates de la CNT ?
Victor ALBA - Histoire du POUM (extraits)
Présentation :
ALBA Victor (1916-2003) - nom de plume de Pere Pagès i Elies- est né à Barcelone où il étudie le droit et le journalisme. Très jeune, il rejoint le POUM et collabore à La Batalla. Fait prisonnier, il est incarcéré jusqu’en 1945. Il réussit à fuir en France et collabore avec Marcel Camus à Combat. Après avoir vécu au Mexique, il retourne s’installer à Barcelone en 1968. Il a publié de nombreuses études sur la guerre civile et les dirigeants du POUM.
Dans l’extrait ci-dessous, il présente la thèse du POUM : en (...)
>> lire la suite de l'article
20 janvier 2008 par jo
GOMEZ GARCIA Julián dit GORKIN ( 1902 - 1987 )
Trotskiste espagnol
Journaliste, il adhère aux Jeunesses Socialistes dans la région de Valence et en devient le secrétaire général en 1918. En 1921, lors du refus du PSOE d’adhérer à l’IC, il participe à la fondation du PCE avec la fédération communiste du Levant. En 1920, il refuse de servir dans l’année espagnole pendant la guerre au Maroc et s’installe à Paris.
Permanent de l’IC, il s’occupe de la presse à destination des exilés espagnols tout en commençant un travail littéraire dans le roman et le théâtre social. Proche de l’Opposition (...)
>> lire la suite de l'article
20 janvier 2008 par jo
ABAD DE SANTILLAN Diego ( 1897 - 1983 )
Anarchiste espagnol
Militant anarchiste à 21 ans, il participe à la grève générale insurrectionnelle de janvier 1919. Il doit s’exiler en Argentine et revient en Europe en 1922. En 1936, il devient représentant de la FAI au sein du Comité Central des Milices Antifascistes de Catalogne, tentant d’organiser le ravitaillement en armes pour le front. Le 11 août 1936, il fait parti du Conseil économique de la Catalogne, en tant que délégué de la FAI, ceci jusqu’au 17 décembre, date à laquelle il devient Ministre de l’économie de la Généralité de (...)
>> lire la suite de l'article
12 janvier 2008 par jo
Barcelone - mai 1937 : Un sursaut défensif ?
Felix MORROW - Révolution et contre-révolution en Espagne (extraits)
Présentation :
Felix Morrow (1906 -1988), journaliste américain, était un des dirigeants du Socialist Workers Party. Il fit partie des dix-huit militants trotskystes emprisonnés aux USA à la suite de la grève de Minneapolis en 1941. Expulsé du SWP en 1946, il évolua ensuite vers la droite en quittant la politique active. Nous reproduisons ci-dessous quelques bonnes feuilles de son ouvrage, paru très tôt (New York, 1938), qui nous intéresse à plusieurs titres. Il montre bien le déroulement des évènements et l’élan de la (...)
>> lire la suite de l'article
5 janvier 2008 par jo
Barcelone - mai 1937 : A quoi servent les gardes d’assaut ?
George ORWELL - Hommage à la Catalogne (extraits)
George Orwell, qui combattait dans la colonne Lénine du POUM, note lors de son retour dans la ville le 26 avril un « brusque et saisissant changement d’atmosphère » :
« L’uniforme des milices et des salopettes bleues avaient presque disparu [...] Deux faits donnaient le ton à tout le reste. D’une part, les gens - la population civile - ne s’intéressaient plus beaucoup à la guerre ; d’autre part, l’habituelle division de la société en riches et en pauvres, en classe supérieure et classe inférieure, (...)
>> lire la suite de l'article
28 août 2007 par albin
BILAN 39f : Nos divergences avec le camarade Hennaut
Janvier - Février 1937 / pp. 1286 - 1295
Parmi les documents de la Ligue des Communistes Internationalistes de Belgique est paru un rapport du camarade Hennaut sur « Les événements d’Espagne ». Comme il ne nous est malheureusement pas possible de publier ce rapport, nous renvoyons le lecteur au texte même de ce document qu’il pourra se procurer à l’adresse suivante : A. Hennaut, 468 Chaussée de Waterloo à Bruxelles (Belgique).
Notre fraction a entretenu des rapports très suivis avec la Ligue qui était d’ailleurs le seul organisme avec lequel (...)
>> lire la suite de l'article
10 juin 2007 par olivier
MUNIS Grandizo : Leçons d’une défaite, promesse d’une victoire
Michel Olivier : un livre majeur
Nous avons affaire à un livre majeur de Grandizo Munis (1912-1989) membre de la IV° Internationale en Espagne puis établi au Mexique à la fin de la guerre d’Espagne. Il rompt avec la IV° après la deuxième guerre mondiale sur la question de l’internationalisme prolétarien durant la guerre et sur la nature bourgeoise de l’URSS.
La traduction de cet ouvrage en français est à saluer, elle était attendue depuis longtemps déjà. Ce livre ne se contente pas de traiter que de la période de l’insurrection de 1936, de la (...)
>> lire la suite de l'article
10 juin 2007 par olivier
GTM (1937) : Le massacre de Barcelone, une leçon pour les ouvriers du Mexique !
Tract distribué en mai 1937 par le Grupo de Trabajadores Marxistas
Présentation :
La Gauche communiste mexicaine apparaît à la suite de la semaine sanglante de Barcelone en mai 1937.
Elle provient d’une scission de gauche du trotskisme contre la politique d’entrisme de Trotski dans les partis socialistes ou « ouvriers ». Aux Etats-Unis la Revolutionary Workers League (Ligue des travailleurs révolutionnaires) voit le jour en 1935. Hugo Oehler en est la figure la plus connue.
Au Mexique l’évolution de ce courant va plus loin et se dit appartenir au courant de la (...)
>> lire la suite de l'article
31 mai 2007 par eric
MUNIS Grandizo : Leçons d’une défaite, promesse d’une victoire
Présentation de l’éditeur - Table des matières - Parution : Février 2007
Critique et théorie de la révolution espagnole / 1930 - 1939
La crise révolutionnaire des années 1930 en Espagne a lieu dans une phase historique cruciale. Précédée de cinq ans de grèves et de soulèvements d’ouvriers et de paysans pauvres, elle aboutit à ses batailles décisives en 1936, lorsque le cycle révolutionnaire qui avait commencé avec la première guerre impérialiste et avec Octobre 1917 s’était déjà épuisé, et lorsque l’Internationale communiste avait déjà été assujettie aux intérêts de l’État russe. En 1936, commençaient les (...)
>> lire la suite de l'article
11 mars 2007 par olivier
BILAN 41a : Plomb, Mitraille, Prison
Mai - Juin 1937 / pp. 1233 - 1237
Plomb, Mitraille, Prison : ainsi répond le Front Populaire aux ouvriers de Barcelone osant résister à l’attaque capitaliste
PROLÉTAIRES !
Le 19 juillet 1936, les prolétaires de Barcelone, AVEC LEURS POINGS NUS, écrasèrent l’attaque des bataillons de Franco, ARMÉS JUSQU’AUX DENTS.
Le 4 mai 1937, ces mêmes prolétaires, MUNIS D’ARMES, laissent sur le pavé bien plus de victimes qu’en juillet, lorsqu’ils doivent repousser Franco et c’est le gouvernement antifasciste - comprenant jusqu’aux anarchistes et dont le (...)
>> lire la suite de l'article
11 mars 2007 par olivier
BILAN 37i : La crise de la fraction - Ordre du jour de la Commission Exécutive
Novembre - Décembre 1936 / pp. 1234 - 1235
Ordre du jour voté par la C.E. Le 29-11-36 sur les rapports entre la fraction et les membres de l’organisation qui acceptent les positions contenues dans la lettre du Comité de Coordination du 25-11-1936
Tout au long de l’évolution de la crise de la fraction, la C.E s’est laissé guider par ce double critère : éviter des mesures disciplinaires et déterminer les camarades de la minorité à se coordonner en vue de la formation d’un courant de l’organisation s’orientant vers la démonstration que l’autre courant (...)
>> lire la suite de l'article
11 mars 2007 par olivier
BILAN 36f : La crise de la Fraction - Communiqué de la Commission Exécutive
Octobre - Novembre 1936 / pp. 1203 - 1204
La Commission Exécutive entend rester fermement attachée au principe que la scission au sein de l’organisme fondamental du prolétariat trouble et arrête le processus délicat de la vie et de l’évolution de ce dernier, quand elle ne vérifie pas sur le terrain des divergences programmatiques qui ne font qu’exprimer ou tendent à exprimer les revendications historiques non d’une tendance mais de la classe dans son ensemble.
La C.E. constate que la minorité s’inspire d’autres critères et menace de passer à la scission (...)
>> lire la suite de l'article
9 avril 2006 par sam
NIN Andreu ( 1892 - 1937 )
Anarchiste espagnol rallié au communisme
Enseignant et journaliste catalan. Secrétaire national de la CNT anarcho-syndicaliste avant Octobre 1917.
Rallié au communisme, il part pour Moscou et devient dirigeant de l’Internationale Syndicale Rouge. Nin participe à l’Opposition de 1923 aux cotés de Trotsky, s’éloigne puis retourne à l’Opposition Unifiée. Il est alors exclu du P.C. et expulsé d’URSS.
Revenu en Espagne, Nin transforme l’Opposition de gauche en Izquierda Communista qui s’intègre au Parti Ouvrier d’Unification Marxiste en 1935, dont il (...)
>> lire la suite de l'article
9 avril 2006 par jo
Révolution ou guerre en Espagne ?
Joël OUSTALET - SIte Smolny avril 2006
Compte tenu de certains aspects polémiques (Barcelone 1937, rôle du POUM, etc.), nous avons préféré déplacer temporairement cet article du Katalog Universel dans la section En débat.... Il est évident que la vocation de cet article, éventuellement modifié, est de revenir prendre sa place dans le Katalog !
Présentation
Aux débuts des années 30, la crise mondiale jette des millions d’ouvriers au chômage. Le capitalisme d’Etat se développe (économie de guerre, politique de grands travaux), partout, puissamment. Sur le front (...)
>> lire la suite de l'article
23 mars 2006 par eric
CHIRIK Marc (1976) : Présentation de textes de « Bilan »
Article de la « Revue Internationale » n°4, janvier 1976
Le texte qui suit est paru dans la Revue Internationale n°4, organe du Courant Communiste International (CCI) en janvier 1976. C’est à la fois une introduction et un témoignage importants de la part d’un militant qui rejoignit la Fraction de Gauche au début de l’année 1938. La préoccupation constante et la très forte insistance qu’exprime Marc Chirik (1907-1990) pour voir publiée la revue « Bilan » recoupe totalement les motivations du collectif Smolny qui d’ores et déjà met à disposition l’intégrale « Bilan » (...)
>> lire la suite de l'article
22 mars 2006 par eric
BILAN 00 : Sommaire des numéros de la revue "Bilan"
Titres et pagination - Novembre 1933 / Janvier 1938
Les numéros de BILAN sont disponibles dans leur intégralité en version numérisée au format image réduit pour lecture écran (source initiale : Parti Communiste International - Florence / Italie).
Les articles retranscrits en mode texte sont ajoutés au fil du projet et les liens pointant vers ces articles seront insérés dans cet index.
Pour plus d’information sur les transcriptions en cours et les perspectives de publication, consulter la note de travail sur l’état d’avancement du projet.
BILAN N° 1 - novembre (...)
>> lire la suite de l'article