Accueil
Dernière mise à jour :
lundi 20 novembre 2017
   
Auteurs ABENSOUR Miguel ADLER Georg ALBA Victor ANDRIEU Jules APPEL Jan BAROT Emmanuel BATAILLE Georges BAUER Otto BEBEL August BENBOW William BERNSTEIN Eduard BIBBI Bruno / BIANCO BIHR Alain BIPR (collectif) BORDIGA Amadeo BOUKHARINE Nicolas BOURDET Yvon BOURRINET Philippe BRECHT Bertolt BRENDEL Cajo BRETON André BROUTIN Yvonne BUICK Adam CAMUS Albert CCI (collectif) CHIRIK Marc Cours historique DARMANGEAT Christophe DARWIN Charles DEBRY Jean-Luc DÉHAN Philippe DÉJACQUE Joseph DICKMANN Julius DOMMANGET, Maurice École de Francfort EISNER Kurt ENGELS Friedrich FEIXA Thomas FREILIGRATH Ferdinand GARNIER Jean-Pierre GLAT (collectif) GRAMSCI Antonio GRANDJONC Jacques GTM (collectif) GUILLAMON Augustin HAASE Hugo HAASIS Hellmut HEERBRANT Henri / HILDEN HEINRICH Michael HELPHAND Alexandre / PARVUS HEMPEL Pierre HENNAUT Adhémar HIGONNET René HIRSCH Helmut HOBSBAWM Eric HUDIS Peter ISTRATI Panaït JANOVER Louis JANOVER Monique JAURÈS Jean JOUHAUX Léon KARS Gustave KAUTSKY Karl KORSCH Karl LAFARGUE Paul LANDAUER Gustav LASCHITZA Annelies LAURAT Lucien LÉNINE LERMONTOV Michel LEVI Paul LIEBKNECHT Karl LUXEMBURG Rosa LÖWY Michael MALAQUAIS Jean MALATESTA Errico MANALE Margaret MANDEL Ernest MARCHLEWSKI Julian MARTOV Julius MARX Karl MATTICK Paul McINNES Neil MEHRING Franz MESNIL Jacques MEYER Ernst MEYER Henry MIASNIKOV Gavril MITCHELL MORROW Felix MOSS Sam MÜHSAM Erich O’CASEY Sean OLIVIER Michel OSSINSKI Nicolas OUSTALET Joël Ouvriérisme PANNEKOEK Anton PASCAL Pierre PELOSSE Valentin PÉRET Benjamin PERRONE Ottorino / VERCESI PIECK Wilhelm PLEKHANOV Georges POSPELOV Pavel PROUVOST Léon QUENEAU Raymond RABINOWITCH Alexander RADEK Karl RIAZANOV David ROLAND-HOLST Henriette ROSMER Alfred RUBEL Maximilien SAINT JEAN Anne SCHEIDEMANN Philipp SCHMIDT Véra SEDOVA Natalia SERGE Victor SHRIVER George SIMON Henri SMIRNOV Vladimir SOEP Abraham SOREL Georges SOUVARINE Boris SPARTAKUS GRUPPE SVERDLOV Iakov SÜDEKUM Albert TESTART Alain TROELSTRA Pieter Jelles TROTSKI Léon VERDARO Virgilio / MAMMONE VOLINE WAGNER Helmut WALLACE Alfred WEIL Simone WOLFSTEIN Rose ZEITLIN Irving ZETKIN Clara
Thema Allemagne 1953 Alliances impérialistes Amériques Anarchisme Anthropologie Antifascisme Autonomie Brest-Litovsk 1918 Capital financier Capitalisme d’État Catastrophes Chartisme Cinéma Colonialisme Commune de Paris Commune primitive Communisation Condition ouvrière Conscience de classe Conseillisme Conseils ouvriers Constitution du marxisme Construction de l’organisation Contre-révolution Crise du capitalisme Crise écologique Critique de l’économie Critique de la technologie Critique de la valeur Démocratie Deuxième Internationale Dictature du prolétariat Documents contemporains Edition et diffusion Enseignement et éducation Épistémologie Espagne 1931-1936 Espagne 1936-1937 Ethique du prolétariat Fascisme Féminisme Féodalisme Front unique Fronts Populaires Gauche communiste d’Allemagne Gauche communiste d’Australie Gauche communiste d’Italie Gauche communiste de Belgique Gauche communiste de Bulgarie Gauche communiste de France Gauche communiste de Hollande Gauche communiste de Russie Gauche Communiste du Mexique Grève de masse Guerre civile Guerres mondiales Histoire de l’art Histoire de la pensée économique Histoire des sciences Histoire du capitalisme Histoire du communisme Historiographie générale Historiographie sociale Idéologie Impérialisme Individu et classe Internationalisme Irlande Italie années 70 La question du logement La question nationale La question sociale Le Capital de Marx Les intellectuels et le socialisme Ligue Spartacus Littérature et révolution Luttes de classes Mai 68 Maoïsme Matérialisme Militarisme N. E. P. Nationalisme arabe Nazisme Opposition Internationale Organisation de la bourgeoisie P. C. F. Palestine Panslavisme Parti et classe Période de transition Philosophie Politique économique Pologne Populisme et terrorisme Préhistoire Premier Mai Première Internationale (AIT) Procès de Moscou Productivité Psychanalyse Réformisme Regroupement des révolutionnaires Religion et Socialisme Repression et Prison République de Weimar Républiques des conseils Révolte des Ciompi Révolution allemande 1918-1923 Révolution française 1789-1799 Révolution hongroise 1919-1920 Révolution russe 1905 Révolution russe 1917-1921 Revolutions de 1848 Rôle de l’État Russie tsariste Second Empire Shoah Social-démocratie allemande Social-démocratie autrichienne Social-démocratie bulgare Social-démocratie polonaise Social-démocratie russe Socialisme américain Socialisme anglais Socialisme belge Socialisme français Solidarité militante Solidarité ouvrière Spéculation Stalinisme Surréalisme Syndicalisme révolutionnaire Syndicats Théâtre Théorie critique Théorie des crises Théorie révolutionnaire Troisième Internationale Troisième République Trotskisme Utopie Vidéos
Objets associés au mot-clé :
Les intellectuels et le socialisme
Articles associés
11 juin 2014 par eric
CONTRE-ATTAQUE (1935) : Union de lutte des intellectuels révolutionnaires
Déclaration du 7 octobre 1935 reprise dans « Position politique du surréalisme »
I. Résolution
1. Violemment hostiles à toute tendance, quelque forme qu’elle prenne, captant la Révolution au bénéfice des idées de nation ou de patrie, nous nous adressons à tous ceux qui, par tous les moyens et sans réserve, sont résolus à abattre l’autorité capitaliste et ses institutions politiciennes.
2. Décidés à réussir et non à discuter, nous considérons comme éliminé quiconque est incapable, oubliant une phraséologie politique sans issue, de passer à des considérations réalistes.
3. Nous affirmons que le régime actuel doit être (...)
>> lire la suite de l'article
9 septembre 2012 par eric
MARX 19h : Les nouveaux convertis
Louis JANOVER - Janvier - Février 1978 / pp. 320 - 327
Pièce maîtresse de l’idéologie gauchiste issue de mai 1968, le maoïsme a poussé jusqu’à ses conséquences les plus délirantes la pratique militante qui s’articule sur le « culte de la personnalité » et la vénération de l’autorité du Parti et des méthodes d’organisation totalitaire. Dans la mesure où les théoriciens de la nouvelle école baptisée « nouvelle philosophie » se recrutent pour la plupart parmi les ex-partisans ou les admirateurs de ce marxisme-léninisme à l’usage des lecteurs du Petit Livre rouge, il n’est pas sans (...)
>> lire la suite de l'article
25 février 2011 par françois
MARX 03b : Les débuts du marxisme théorique en France et en Italie (1880-1897)
Neil McINNES - Juin 1960 / pp. 5 - 51
Introduction
L’HISTOIRE de l’introduction du marxisme en France a déjà été écrite , mais la publication d’importants matériaux nouveaux - notamment la correspondance d’Engels avec Paul et Laura Lafargue - permet de la réexposer d’une façon assez différente. Ces nouvelles sources invitent à réexaminer la littérature socialiste française des années 1880 à 1897 et on voit alors que les descriptions conventionnelles de l’apparition du marxisme en France comportent des simplifications excessives (...)
>> lire la suite de l'article
16 février 2011 par eric
GLAT 1978-03a : Réflexions sur le travail théorique
Lutte de Classe - Mars 1978 - pp. 1 - 8
Nous sommes au regret d’informer les collectionneurs de publications révolutionnaires que le présent numéro de Lutte de Classe est le dernier qu’ils recevront. Pour ceux qu’elle pourrait intéresser, l’analyse qui a conduit à cette décision est résumée ci-dessous.
[#chap1 -]I. - PENSÉE ABSTRAITE ET DIVISION DU TRAVAIL
Depuis la dissolution de la communauté primitive, la division du travail n’a fait que s’approfondir, parallèlement à la séparation de l’homme d’avec la nature et à la constitution des classes et de (...)
>> lire la suite de l'article
18 janvier 2011 par eric
LCS 01a : Perspectives de travail
Boris SOUVARINE - N°1 Mars 1931 / pp. 1 - 4
Dans le progrès sensible et constant des sciences à notre époque, les sciences sociales font exception. On pourrait dire : la science sociale s’il était admis que les matières impliquées dans cette expression sont nécessairement les parties indivisibles d’un tout. Mais le marxisme seul embrasse dans son ampleur synthétique et sonde par sa méthode analytique les phénomènes essentiels qui déterminent le destin des sociétés humaines. Par sa conception matérialiste de l’histoire, sa critique de l’économie politique, sa (...)
>> lire la suite de l'article
28 mars 2010 par efrahem
MARX 18i : Ombres marxistes - I. Du marxisme considéré comme littérature
Louis JANOVER - Avril - Mai 1976 / pp. 991 - 1021
Étaient-ils réellement à ce point impressionnés par la science reçue toute prête qu’ils s’y sont adonnés avec une confiance naïve et sans esprit critique ; quelle mauvaise foi que de reprocher au maître une intention cachée derrière sa théorie, lui pour qui la science n’était pas chose reçue mais chose en devenir, dont le sang de son cœur et de son esprit aspirait à atteindre la limite extrême. C’est sur eux-mêmes qu’en vérité ils jettent ainsi la suspicion, et c’est leur propre état d’antan qu’ils combattent en l’attribuant à (...)
>> lire la suite de l'article
6 février 2010 par efrahem
MARX 18k : Ombres marxistes - III. À propos d’un avatar du marxisme
Louis JANOVER - Avril - Mai 1976 / pp. 1028 - 1033
Note de lecture : A. GLUCKSMANN, La cuisinière et le mangeur d’hommes, Éditions du Seuil, Paris, 1975, 222 pages. - Ce texte a été écrit en août 1975 en réponse à un article de Paul GILLET paru dans Le Monde du 10 juillet 1975. Une version plus complète en a été publiée dans Autogestion et Socialisme, sous le titre « Le marxisme dans leurs têtes ».
Il est devenu plus facile aujourd’hui d’instruire le procès du système concentrationnaire « soviétique » que d’expliquer la présence dans la Chine « communiste » de phénomènes (...)
>> lire la suite de l'article
26 janvier 2009 par eric
JANOVER Louis (2009) : De la rétrocritique considérée comme le dernier des arts
Article paru dans « Le Monde libertaire » n°1539, 15-21 janvier 2009
Mémoire, dis-leur que nous sommes les plus beaux
On ne cache plus désormais dans le « trou de mémoire » tout ce que George Orwell a pu y voir tomber en son temps. Au contraire ! On extrait au fur et à mesure de la demande ce qu’il faut pour nourrir la critique institutionnelle - et ensevelir plus profondément ce qui ne doit pas être exhumé. Tel est le rôle de la rétrocritique. Elle est l’élément fondateur de la mémoire de l’intelligentsia, à savoir une remise en cause du passé qui fait table rase des questions gênantes (...)
>> lire la suite de l'article
17 octobre 2007 par eric
JANOVER Louis (2007) : Les habits neufs de la feinte-dissidence
Article paru dans « Le Monde libertaire », 4-10 octobre 2007
On a pu lire tout récemment dans les colonnes de Libération une défense et illustration de la politique des dirigeants socialistes en matière économique. À savoir que « l’économie de marché », réduite, « pour faire simple », à « l’acceptation du jeu de la libre concurrence internationale sur notre économie », a été acceptée, mieux, encouragée par « la gauche », l’histoire du PS plaidant dans ce domaine pour une « certaine constante programmatique ». Le journaliste s’indignait de l’ingratitude que quelques esprits (...)
>> lire la suite de l'article
24 janvier 2007 par eric
JANOVER Louis (1977) : Les nouveaux convertis
Article du journal « Le Monde », 9-10 octobre 1977
Un fait n’aura sans doute pas manqué de surprendre le lecteur qui aura eu la patience de suivre l’inépuisable et confuse polémique suscitée par l’apparition des « nouveaux philosophes » : aucune pensée positive ne lie entre elles les oeuvres représentatives de ce nouveau courant ; en revanche, les mêmes omissions, les mêmes lacunes et les mêmes prétentions sont présentes dans chacune d’entre elles et révèlent une intention des plus claires : rejeter sur d ’ « autres » - Marx et le marxisme conservant la priorité - (...)
>> lire la suite de l'article
11 avril 2006 par eric
TROTSKI Léon (1910) : Les intellectuels et le socialisme
Article de la revue « Sovremennyi Mir », septembre 1910
Article paru en septembre 1910 dans le mensuel russe de tendance marxiste, Sovremennyi Mir . Trotski, alors exilé en Autriche, réponds à la brochure Le socialisme et les intellectuels (Der Sozialismus und die Intellektuellen, Vienne, 1910, 72 p.) que venait de publier Max Adler (1873-1937), membre du Parti social-démocrate autrichien. A notre connaissance, cette brochure de Max Adler n’a pas été traduite en français. Notes : E.S.
Il y a une dizaine d’années, voire six ou sept ans, les partisans de (...)
>> lire la suite de l'article